Lutte contre le COVID-19 : la Marine nationale en soutien

Publié le 24 Mars 2020 à 19:55

© Marine nationale

Samedi 21 mars 2020 en fin de journée, le porte-hélicoptères amphibie (PHA) Tonnerre a appareillé de Toulon afin de désengorger les capacités hospitalières de la Corse, fortement touchée par la pandémie de COVID-19. Cette mission interministérielle (ministère des Armées et ministère des Solidarités et de la Santé) a permis le transport en toute sécurité et dans le respect des mesures de confinement de 12 patients, dont 6 en réanimation.

 

Pour répondre au besoin exprimé par l’Agence Régionale de Santé (ARS) d’accueillir des patients, dont 6 en urgence vitale, le PHA Tonnerre a été reconfiguré :

  •  l'équipe médicale du bord a ainsi été renforcée par une équipe civilo-militaire composée de personnels du Service de Santé des Armées (SSA), du Bataillon de marins-pompiers de Marseille (BMPM) et de l’Assistance publique des hôpitaux de Marseille. Au total, c’est une trentaine de personnels soignants, parmi lesquels se trouvaient des médecins urgentistes et réanimateurs ainsi que des infirmiers, qui ont rejoint le bord ;
  • la zone hospitalière du PHA a été intégralement confinée : Cela s’est traduit notamment par une adaptation du système de ventilation de l’hôpital, une mission minutieuse entreprise dès la mise en alerte du bâtiment par les marins pompiers du bord, sous la supervision de l’équipe médicale renforcée ; des mouvements de personnels strictement contrôlés et une condamnation temporaire de certains accès à bord ;
  • un Caïman Marine de la flottille 31F basée à Hyères ainsi qu’un engin de débarquement amphibie rapide (EDAR) venaient compléter le dispositif déployé pour cette opération, afin de faire face à toute éventualité comme le soutien logistique ou encore la surveillance maritime.

 

Accosté en début de matinée le dimanche 22 mars à Ajaccio, le PHA Tonnerre et son équipe médicale ont pu rapidement prendre en charge les patients acheminés avec le concours des ambulances régionales. Le lendemain, à 4h00, le Tonnerre a accosté à Marseille. Le ballet des ambulances en provenance du BMPM et des SAMU locaux a ainsi commencé avant même le lever du jour. Les patients ont alors été évacués un par un vers quatre hôpitaux de l’agglomération marseillaise, sous l’œil attentif de l’équipe médicale embarquée qui a assuré toute la nuit la surveillance médicale étroite et les gestes de réanimation nécessaires à leur état de santé. Huit heures après son arrivée, le Tonnerre a quitté le port de Marseille, pour rejoindre Toulon, son port base. L’équipage entame alors le reconditionnement du bord, soutenu par le 2ème Régiment de Dragons (RD) de l’armée de Terre.

 

Les capacités d’hôpital moderne du bâtiment et la division en deux zones du PHA (une zone hôpital et une zone équipage) auront ainsi permis de conduire la manœuvre en toute sécurité, pour les patients comme pour les soignants et le reste de l’équipage mais également d’assurer la continuité opérationnelle. Les 200 membres de l’équipage du Tonnerre, mis en alerte sous 48 heures avant l’appareillage de Toulon, ont su répondre à l’appel et ont démontré qu’ils savaient faire preuve d’adaptation et de réactivité en toute situation.

 

Le Tonnerre est l’un des trois PHA de la Marine nationale. Grâce à ces bâtiments polyvalents, la Marine est capable de mener des opérations de gestion de crise, de transport ou encore d’évacuation sanitaire et de soutien médical par des moyens amphibie et aéromobiles, en intégrant à son bord des éléments de forces interarmées et sanitaires civiles ou militaires.

Vos réactions: 
Moyenne: 3.5 (2 votes)
Envoyer