La frégate Forbin succède au Courbet dans la zone ALINDIEN

Publié le 27 Février 2020 à 16:31

© EMA

Le 23 févier 2020, après avoir patrouillé pendant quatre mois en mer, la frégate type La Fayette (FLF) Courbet vient de passer le flambeau à la frégate de défense aérienne (FDA) Forbin.

Ayant quitté le port de Toulon le 10 février 2020, le Forbin assure désormais la permanence d’un porte-hélicoptères français pour une mission de présence et de patrouille dans le golfe, le détroit d’Ormuz et le nord de l’océan Indien. Cette zone d’intérêt stratégique où transitent près de 20% du pétrole français et le tiers du pétrole européen est placée sous le contrôle opérationnel de l’amiral commandant la zone maritime océan Indien (ALINDIEN), le vice-amiral Didier Maleterre.

Au cours de sa mission, le Courbet a patrouillé dans la région afin de veiller sur les intérêts français dans cette région de crise, d’y entretenir une appréciation autonome de situation et de détecter d’éventuelles menaces à l’encontre des navires de commerce français dans le détroit d’Ormuz. S’appuyant sur ses équipes spécialisées, ses capteurs, ses embarcations et un hélicoptère de type Panther, son objectif principal était de rechercher, détecter et intercepter les trafiquants de drogue alimentant les plaques tournantes de l’Afrique de l’est mais aussi de saisir les marchandises illicites, contribuant ainsi à contraindre ces flux financiers qui alimentent le terrorisme.

Au cours de sa mission, la FLF Courbet a ainsi réalisé trois saisies de drogues spectaculaires d’un total de plus de huit tonnes de résine de cannabis et  a également assuré plusieurs escortes de bâtiments. Récemment sa mission, d’abord nationale, s’est inscrite dans le cadre de l’opération AGENOR, volet militaire de l’initiative European led Maritime Situation Awareness in the Straight of Hormuz (EMASOH) sous le commandement du vice-amiral Didier Maleterre et avec la participation de partenaires européens. Le Courbet est ainsi devenu le premier bâtiment intégrant cette opération multilatérale afin de permettre à la France d’affirmer son attachement à la stabilité et à la liberté de navigation dans la zone.

A la suite de sa relève, le Courbet franchira bientôt le canal de Suez pour rejoindre la mer Méditerranée. Son accostage à Toulon est prévue le 10 mars 2020 après 124 jours d’absence (dont 90 jours de mer) pour un total de neuf escales.

Avec près de 650 militaires déployés, les FFEAU constituent l’une des bases opérationnelles avancées françaises à l’étranger. A ce titre, elle appuie les moyens militaires français déployés dans le Golfe arabo-persique et le Nord de l’océan Indien. Grâce à ses conditions d’aguerrissement, elle permet également d’entraîner les militaires français aux actions de combat en zone désertique et en zone urbaine. En tant que commandant de la zone maritime océan indien (ALINDIEN), le COMFOR FFEAU exerce son autorité sur une zone maritime s’étendant du Sud du canal de Suez à l’Ouest, et à l’Est jusqu’aux limites Ouest des eaux de la Birmanie, de l’Indonésie et de l’Australie. Il y promeut la politique de défense de la France et anime les relations militaires bilatérales.

Sources : État-major des armées
Droits : Ministère des armées

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (1 vote)
Envoyer