Manche et mer du Nord - la compagnie des fusiliers marins en raid nautique

Publié le 13 Février 2020 à 14:52

© Marine nationale

Mercredi 05 et jeudi 06 février 2020, la compagnie des fusiliers marins de la Manche et mer du Nord (CFM Nord) a conduit deux raids nautiques, de jour comme de nuit dans le cadre de sa préparation opérationnelle et plus particulièrement celle dans le domaine maritime.

Le raid nautique a pour but de synthétiser la somme des savoir-faire propres à la mise en œuvre des embarcations pneumatiques opérationnelles par l’ensemble du personnel, du niveau opérateur au niveau chef de mission de défense maritime.

Ce type d’exercice débute par une préparation en amont de la navigation, qui s’inscrit plus largement dans un contexte opérationnel fictif. Les moyens mis en œuvre sont définis en fonction de la mission ordonnée, de la capacité d’emport des moyens engagés et de leur facilité de mise en œuvre depuis la terre ou la mer. La navigation est conduite systématiquement en formation sous les ordres du chef de mission qui est garant de la manœuvre nautique.

Pour ces raids, 30 fusiliers marins ont été répartis sur 5 embarcations pneumatiques : 3 embarcations de type Futura MK2 avec moteur de 40cv et 2 embarcations de type EDOP NG avec moteur de 150cv.

  • Le raid de jour au départ du port de Cherbourg (50) s’est déroulé de 14h00 à 17h30. Il comportait une navigation au compas, au cap temps et à vue en direction du Cap Lévi puis d’Omonville-la-Rogue. L’un des objectifs complémentaires de ce raid était l’entraînement au « plageage » (débarquement militaire d’hommes et matériel sur une plage) sur différents sites qui ont été reconnus au préalable.

  • Le raid de nuit, au départ de la plage Bretteville, a été conduit entre minuit et 02h30, au Nord de Cherbourg, pour travailler la navigation à l’estime et sur des alignements.

« Ces entraînements nautiques nous préparent à différentes opérations de défense et d’interdiction maritime, y compris les escortes d’unités précieuses à plusieurs embarcations. C’est également un des fondamentaux du métier de fusilier marin, appelé à effectuer des insertions nautiques dans le cadre d’opération amphibie ou de reconnaissance tactique de plage » rappelle le lieutenant de vaisseau Renaud du Coulombier – commandant la CFM Nord.

 

 

Source : Marine nationale

Crédits : Marine nationale

 

 

 

 

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (1 vote)
Envoyer