Classe de Défense et de Sécurité globale - signature d’une convention de partenariat tripartite

Publié le 12 Février 2020 à 17:40

© Marine nationale

Le jeudi 06 février 2020, le capitaine de vaisseau Cécile Dumont-Dayot, commandant en second de la base d’aéronautique navale de Lanvéoc–Poulmic, accompagnée de l’équipage d’un hélicoptère Dauphin de l’école de spécialisation et d’instruction d’hélicoptères embarqués (ESHE 22S) s’est rendue au collège d’Ambrières-Les-Vallées en Mayenne (53) pour signer une convention de partenariat et rencontrer les élèves de la classe de Défense.

De nombreuses autorités civiles et militaires du département de la Mayenne et limitrophes comme le COMAR Nantes (signataire de la convention entre le collège et le bâtiment le LION) ont assisté à la cérémonie.

Ce projet, porté de longue date par le professeur d’histoire du collège, a enthousiasmé tant l’équipe pédagogique que le personnel de la BAN de Lanvéoc.

Une classe de Défense et de Sécurité globale, permet à des élèves, tous volontaires, de suivre des cours (2h par semaine) en lien avec la Défense. Il peut s’agir de défense militaire, mais aussi de défense économique, patrimoniale, liée à l’environnement, à la cyber-sécurité mais aussi de mémoire. Un des jeunes élèves du collège est aujourd’hui le porte-drapeau des anciens combattants de sa commune. Des interventions par des autorités civiles et militaires (anciens combattants, pompiers, gendarmes...), des visites ponctuelles, comme la visite du Mémorial de Caen se déroulent tout au long de l’année scolaire. Le point d’orgue pour cette année sera incontestablement le voyage de quelques jours à Brest prévu en mars prochain. Les élèves du collège Léo-Ferré auront alors le privilège de visiter des installations militaires, dont la base d’aéronautique navale et un bâtiment militaire de la force d’action navale pour rencontrer les marins sur leur lieu d’activités et partager leurs expériences.

La signature des conventions entre la BAN Lanvéoc-Poulmic, le bâtiment Lion et le collège Léo Ferré a été un moment très fort tant pour les autorités présentes que pour les collégiens. Elle était précédée du posé d’un hélicoptère Dauphin de l’ESHE 22S dans la cour du collège, qui a marqué tous les esprits : l’occasion de moments d’échanges entre l’équipage et les élèves.

Le principal du collège a par ailleurs rappelé « combien il est important pour de futurs citoyens d’accroître leurs connaissances, leur culture et de s’impliquer dans ce qui formera leur monde de demain sans occulter le passé. »

Marseillaise magistralement jouée par l’orchestre du collège Léo Ferré. Nul doute que cette journée riche d’échanges aura permis de faire naître des vocations !

 

Source : Marine nationale

Crédits : Marine nationale

 

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (1 vote)
Envoyer