Coordination des moyens au large de Calais pour le sauvetage de migrants en difficulté

Publié le 7 Février 2020 à 17:31

© Marine nationale - Décollage Caïman Marine depuis la FREMM Normandie.

Le 7 février 2020 à 4h04, le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Gris-Nez est contacté directement par une embarcation avec plusieurs migrants à bord se trouvant en difficulté au nord-ouest de Calais (62). Le CROSS engage aussitôt le patrouilleur de service public (PSP) Cormoran basé à Cherbourg et déjà déployé en mer, ainsi que la vedette de surveillance côtière (VSC) Eulimène de la brigade nautique de la gendarmerie départementale (BNC) de Calais. Leur mission : relocaliser rapidement l’embarcation pour lui porter assistance.

 A 6h27, l’hélicoptère Caïman Marine de la frégate multimissions (FREMM) Normandie, alors qu’il effectue un vol de surveillance maritime, détecte l’embarcation et transmet sa position au CROSS ; La frégate Normandie navigue actuellement en Manche-Mer du Nord dans le cadre de son déploiement de longue durée.

© Marine nationale - Décollage Caïman Marine depuis la FREMM Normandie.

A 7h03, la vedette de surveillance côtière (VSC) Eulimène arrive sur zone et récupère sain et sauf les 11 migrants (8 hommes et 3 femmes) à bord de leur embarcation qui prenait l’eau. Le Cormoran récupère à son bord l’embarcation, tandis que l’Eulimène fait route vers Calais. A 8h20, les migrants sont débarqués sains et saufs à Calais où ils sont accueillis et pris en charge, pour deux d’entre eux souffrant d’hypothermie, par les secours.

 © BNC / gendarmerie départementale - Sauvetage des migrants.

Source : Marine nationale

Crédits : Marine nationale

Vos réactions: 
No votes yet
Envoyer