"Commander, c’est comprendre qu’il y a un temps pour tout"

Publié le 6 Février 2020 à 18:10

© Marine nationale

Le 29 janvier 2020, l’amiral Prazuck s’est adressé aux 37 participants du stage « futur commandant », organisé par la division Entrainement d’ALFAN à Toulon. L’occasion pour le chef d’état-major de la marine de rappeler quelques « fondamentaux » du métier de commandant, quelques « lignes de force » de la marine et de l’actualité du moment.

Le stage, qui est proposé deux fois par an, réunit l’ensemble des officiers et officiers mariniers inscrits au tableau de commandement. Pour cette session 2020.1, 37 stagiaires étaient présents, futurs commandants des forces (ALFAN, ALAVIA, ALFOST ou ALFUSCO) et des grandes unités à terre.

De nombreuses thématiques sont abordées tout au long de ces deux semaines, telles que la mesure et la maitrise des risques, la préparation de l’équipage, l’intervention et le combat en mer, la communication de la marine ou encore l’appropriation et le maintien en condition du matériel. L’objectif est de permettre aux futurs commandants de prendre en compte le périmètre de leurs responsabilités au sein de la chaine de commandement, grâce aux interventions des autorités de l’état-major des armées et de la marine mais également de bénéficier de temps de rencontres et d’échanges entre les commandants eux-mêmes.

« Commander, c’est comprendre qu’il y a un temps pour tout. (…) Un temps pour tuer, et un temps pour guérir. (…) Un temps pour la guerre, et un temps pour la paix.

Vous ne devez être ni un commandant du poste de veille, qui allège en permanence les contraintes ; ni un commandant du poste du poste de combat, qui « tire » sur son équipage en permanence. Je vous demande de discerner ces temps. Certes, vous connaissez votre mission : vous préparer au combat et au danger. Mais cette mission n’implique pas que la tension soit extrême en permanence. Nuancez votre commandement, ajustez-le à des objectifs explicites.

Savoir discerner ces temps, c’est enfin comprendre, et faire comprendre, qu’une action ponctuelle s’inscrit dans une mission, dans le temps long. C’est donner du sens à votre équipage. »

Source : Marine nationale

Crédits : Marine nationale

 

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (1 vote)
Envoyer