Les grandes batailles navales : Hampton Roads - La naissance des premiers cuirassés de l’histoire

Publié le 19 Décembre 2019 à 09:29

© Marine nationale

Nous sommes en 1861, la guerre civile fait rage en Amérique. Les États confédérés du Sud s’opposent aux États unionistes du Nord.

En l’absence d’une flotte digne de ce nom, l’armée sudiste fait preuve d’une extraordinaire ingéniosité. Transformant une frégate abandonnée par l’armée unioniste, l’USS Merrimack, les ingénieurs sudistes donnent naissance à l’un des premiers navires cuirassés de l’histoire : le CSS Virginia. Pour faire face à cette menace inédite, le Nord se lance dans la construction d’un bâtiment encore plus révolutionnaire : l’USS Monitor.

La bataille de Hampton Roads au sud-est de la Virginie sera la première et la seule confrontation entre ces deux bâtiments. Les protagonistes renonceront en effet à poursuivre ce combat sans issue. La bataille n’aura pas non plus d’incidence sur le cours de la guerre. Néanmoins, cet affrontement marque un tournant dans la conception des machines de guerre. Un nouveau modèle est né : le cuirassé. Il deviendra le seigneur des mers pendant près d’un siècle.

Dans la collection les grandes batailles navales, Jean-Yves Delitte, expert en la matière et peintre officiel de la Marine, propose une plongée dans les plus grandes batailles navales de l’histoire, de l’Antiquité à la Seconde Guerre mondiale : Trafalgar, Juetlan, Chesapeake, Tsushima, Lépante, Stamford Bridge, Midway et Texel. Petit bonus à la fin des bandes dessinées : les auteurs proposent un cahier de huit pages qui évoque les techniques d'artillerie, les bateaux, les constructions ou technologies alors en vigueur. (J.S.)

Les grandes batailles navales, Hampton Roads

Jean-Yves Delitte, Éditions Glénat et musée National de la Marine, 2018, 56 pages, 14,95 €.

 

Extrait du Cols Bleus N°3084 - Décembre 2019 - Manche-mer du Nord - Une région stratégique pour la Marine

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (1 vote)
Envoyer