Fin de mission pour le Commandant Birot

Publié le 13 Décembre 2019 à 11:08

© EMA

Après 20 jours de présence sur zone, et plus de 2600 nautiques parcourus, le patrouilleur de haute mer Commandant Birot a franchi le détroit du Bosphore puis celui des Dardanelles le 8 décembre 2019, mettant un terme à sa mission en mer Noire. Ce déploiement opérationnel aura permis d’atteindre de nombreux objectifs.

Dans cette zone d’intérêt, la présence de navires permet notamment à la France de disposer d’une appréciation autonome de situation.

Cette mission a également fourni une opportunité de travailler avec les pays partenaires de la zone. Les différentes escales, en Géorgie, en Ukraine et en Roumanie, ont systématiquement offert des opportunités d’entraînements conjoints, permettant de confirmer notre capacité à opérer ensemble sur mer pour concourir à la sécurité maritime.

Enfin, dernier volet de cette mission, les navires déployés à l’étranger permettent de faire rayonner « l’équipe France ». Cette mission n’a pas fait exception à la règle. De l’accueil de la présidente de la Géorgie, à la décoration du CEMM ukrainien en passant par la réception des plus hautes autorités de la Marine roumaine, chaque escale a permis de soutenir l’action des ambassades et des missions militaires de défense. La présence d’un navire de guerre français dans un port étranger est un signe tangible de la qualité de la relation bilatérale entre la France et les pays visités.

Le Commandant Birot met désormais le cap sur son port base, Toulon, qu’il doit rejoindre avant les fêtes de fin d’année.

Sources : État-major des armées
Droits : Ministère des armées

Vos réactions: 
Moyenne: 4 (2 votes)
Envoyer