Garantir l’efficacité opérationnelle de tous en travaillant ensemble

Publié le 10 Décembre 2019 à 17:54

© EMA

Le 3 décembre, un entraînement interministériel de protection et de défense d’un site isolé s’est déroulé au sémaphore de Saint-Vaast-la-Hougue. Cet exercice avait pour but principal de démontrer la capacité d'interopérabilité des différentes forces concourantes à la protection des sites isolés de la Manche et de la mer du Nord.

Dans le cadre d'un scénario d'attaque terroriste réaliste, l’alerte territoriale armée par des fusiliers marins de la compagnie de la Manche et mer du Nord (CFM Nord) est déclenchée puis, en quelques minutes, les fusiliers sont projetés sur le site du sémaphore de Saint-Vaast-la-Hougue en hélicoptère CAÏMAN Marine. En parallèle est déployé le peloton de sûreté maritime et portuaire (PSMP) de la gendarmerie maritime de Cherbourg, et les forces de sécurité intérieures sont alertés et envoient par la route une équipe de la gendarmerie départementale. Enfin, les marins du sémaphore de Saint-Vaast-la-Hougue ont également concouru à cette préparation opérationnelle inédite.

« Premier en son genre à impliquer fusiliers marins, gendarmes maritimes et gendarmes départementaux, cet exercice n'aurait pu voir le jour sans l'implication et le professionnalisme des différents acteurs des forces et du soutien de l'arrondissement de Cherbourg. Tous ont joué leur rôle à leur niveau et ont contribué au succès et à la réussite de la manœuvre globale » félicite le lieutenant-colonel Jean-Pierre, chef de la division « Défense et Sécurité » du commandement de l’arrondissement maritime de la Manche et de la mer du Nord. Pour le LCL Jean-Pierre, « tous les objectifs ont été atteints grâce à la réactivité, à la parfaite coordination des actions ainsi qu’à la complémentarité des moyens et savoir-faire de chacun ».

Sources : État-major des armées
Droits : Ministère des armées

Vos réactions: 
Moyenne: 3.5 (2 votes)
Envoyer