Cérémonies officielles pour la gendarmerie maritime à Calais

Publié le 20 Novembre 2019 à 14:08

© Marine nationale

Le 12 novembre 2019, en présence du vice-amiral d’escadre (VAE) Philippe Dutrieux, commandant de l’arrondissement maritime de la Manche et de la mer du Nord, s’est déroulée la cérémonie de remise du fanion à la compagnie de gendarmerie maritime de Calais, ainsi que l’inauguration des locaux de la compagnie et du nouveau peloton de sûreté maritime et portuaire (PSMP) de Calais. Officiellement, la prise de commandement de la compagnie de gendarmerie maritime de Calais avait été faite le 6 novembre par le chef d’escadron Nathalie Duret.

Lors de la cérémonie de remise fanion, le VAE Dutrieux a rappelé « Un fanion vient d’être remis, lourd de traditions pour les militaires et qui oblige ceux qui le reçoivent ». Il a également souligné « Le renfort du PSMP sera un outil supplémentaire essentiel pour le préfet maritime que je suis compte tenu de l’importance qu’ont prit également les missions de sauvegarde de la vie humaine ».

La réorganisation du groupement de la gendarmerie maritime de la Manche et de la mer du Nord entraîne un redécoupage territorial important. C’est ainsi que le 1er août 2019, la compagnie de gendarmerie maritime de Calais a vu le jour. Cette dernière est constituée de 5 unités opérationnelles et près de 85 hommes et femmes. Parmi les matériels mis à sa disposition, une vedette côtière de surveillance maritime Scarpe basée à Boulogne-sur-Mer, une vedette côtière de surveillance maritime Escaut basée à Dunkerque, une brigade de surveillance du littoral (BSL) à Boulogne-sur-Mer, un peloton de sûreté maritime et portuaire à Dunkerque et un peloton de sûreté maritime et portuaire à Calais.

FOCUS sur le nouveau PSMP de Calais

Créé le 1er août 2019, le peloton de sûreté maritime et portuaire (PSMP) de Calais est en montée en puissance jusqu’à l’été 2020. Composé à terme de 22 gendarmes maritimes, il a pour mission de renforcer la sécurité maritime dans le détroit du Pas-de-Calais, au regard de l'importance des flux commerciaux (près de 25% du trafic maritime mondial) et des enjeux de sécurité associés. Le PSMP sera notamment équipé d’une embarcation à fond rigide (EFR), d’une embarcation de sûreté maritime et portuaire (ESMP) et d’une vedette de surveillance maritime et portuaire (VSMP).

                                                                                      
En réaction aux attentats du 11 septembre 2001, la sûreté maritime et portuaire a été reconsidérée au plus haut niveau. Les PSMP, sont une des réponses à la lutte contre les atteintes aux pôles économiques stratégiques. Ils constituent un outil de sécurisation pour les grands ports maritimes face aux menaces terroristes et aux trafics illicites. Ils ont des missions de sûreté, de sécurité, d’escorte de navire et d’intervention.

En savoir plus sur les PSMP et sur la Marine, acteur du renforcement maritime et portuaire.

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (2 votes)
Envoyer