La Marine nationale rend hommage aux disparus de la Minerve

Publié le 18 Septembre 2019 à 10:27

© Marine nationale

Deux cérémonies chargées d’émotion ont été organisées à terre et en mer les 14 et 15 septembre 2019 pour rendre hommage aux sous-mariniers décédés dans le naufrage de la Minerve le 27 janvier 1968 au large de Toulon.

En présence de nombreux élus, dont monsieur Hubert Falco, maire de Toulon, une première cérémonie s’est déroulée au monument des sous-mariniers à Toulon le 14 septembre. En présence d’un public venu nombreux s’associer à cet hommage, le vice-amiral d’escadre Laurent Isnard, Commandant l’arrondissement et la zone maritimes Méditerranée, Préfet maritime de la Méditerranée, a notamment fait part du soulagement d’avoir pu retrouver la Minerve et ainsi offrir aux frères d’armes et aux proches de ces marins, un lieu de sépulture maritime pour se souvenir.

Il a également profité de ce moment solennel pour saluer l’effort collectif de tous les acteurs impliqués dans ces recherches : le SHOM (Service Hydrographique et Océanographique de la Marine), l’IFREMER (Institut Français de Recherche pour l’Exploitation de la Mer), le SHD (Service Historique de la Défense), le CEA (Commissariat à l’Énergie Atomique et aux Énergies alternatives) et la société Ocean Infinity qui ont œuvré sous la coordination de la Marine pour localiser La Minerve par 2370 mètres de fond à 45 km au large de Toulon. La découverte sur les écrans des images du kiosque de ce sous-marin le 21 juillet dernier, restera gravée dans les mémoires de tous ces acteurs.

Le lendemain, le dimanche 15 septembre, près de 260 proches des 52 membres d’équipage de la Minerve ont embarqué à bord du porte-hélicoptère amphibie Tonnerre pour se rendre sur le lieu du naufrage. En présence de Florence Parly, ministre des Armées, et de l’amiral Christophe Prazuck, chef d’état-major de la marine, une cérémonie suivie d’un jet de gerbes de fleurs à la mer a permis aux familles de se rendre, pour la première fois, à l’aplomb du lieu exact de la disparition d’un mari, d’un frère, d’un oncle...

Madame Parly, qui décida en février dernier de reprendre les recherches avec les moyens techniques actuels, a salué leur mémoire et leur a rendu un dernier hommage.

Aujourd’hui, les disparus de la Minerve reposent en un lieu connu de leurs proches et de leurs héritiers de la Marine et notamment, ceux des forces sous-marines qui perpétuent leur souvenir.

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (4 votes)
Envoyer