Polynésie française - La Flottille 35F intervient aux Marquises

Publié le 13 Septembre 2019 à 14:15

© Marine nationale

Le 4 septembre 2019, le Haut-commissariat de la République en Polynésie française a demandé le concours des Armées pour une mission de secours terrestre sur l’atoll Hiva’Oa, dans l’archipel des Marquises. Un hélicoptère Dauphin de la Flottille 35F a ainsi été mobilisé pour retrouver trois randonneurs disparus depuis 3 jours, en complément du dispositif de recherche terrestre et maritime, constitué de sapeurs-pompiers, de policiers municipaux et de gendarmes. L’emploi de l’hélicoptère de la 35F a été déterminant pour retrouver les trois randonneurs égarés.

L’hélicoptère a décollé à 10h00 de Faa'a pour rejoindre cette île des Marquises situées à plus de 1500 km de Tahiti (équivalent à une distance Paris – Stockholm). Le déploiement s’est déroulé en trois étapes pour rejoindre les Marquises, avec des ravitaillements à Fakarava, à plus de 450 km à l’est de Papeete, puis à Napuka. Sept heures auront été nécessaires pour rejoindre Hiva’Oa.

Une fois arrivés sur place, le chef cargo et le plongeur-sauveteur ont remis l’hélicoptère en condition pour la mission de sauvetage pendant que les pilotes ont été briefés par le chef des opérations de secours. Malgré des conditions météorologiques peu favorables et un relief marqué, un vol sous jumelles de vision nocturne a été programmé pour tenter de détecter la moindre source lumineuse qui aurait pu être émise par les randonneurs.

Le Dauphin a donc redécollé vers 19h00 et rejoint la zone de recherche. Au bout de 30 minutes, une source lumineuse a été détectée et les trois randonneurs ont été localisés grâce au feu qu'ils avaient allumé et entretenu. L’hélicoptère a donc pu procéder au treuillage des trois rescapés, fatigués mais en bonne santé. Ils ont été rapatriés et déposés sur l’aérodrome d’Atuona où ils ont été pris en charge par une équipe médicale.

Au total, ce déploiement aura nécessité 16 heures de vol, neuf ravitaillements pour 3200km parcourus. Cette opération a de nouveau démontré la capacité du détachement 35F à intervenir très loin de sa base sous un faible préavis. La réussite de cette mission est aussi due à l’excellente coordination entre les différents intervenants.

Les trois équipages du détachement de la 35F sont aguerris aux missions de longue distance et sont capables d’atteindre n'importe quelle île ou atoll en Polynésie française. Ce n’est pas la première fois que les hélicoptères Dauphin réalisent ce genre de mission de secours en montagne.

Les forces armées en Polynésie française (FAPF) garantissent la protection du territoire national et animent la coopération régionale depuis le département de Polynésie. Elles constituent le principal point d’appui à dominante maritime du théâtre « Pacifique », en lien avec les forces armées en Nouvelle Calédonie (FANC).

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (2 votes)
Envoyer