Double intervention pour la Flottille 25F

Publié le 1 Août 2019 à 17:47

© EMA

Le mardi 23 juillet 2019, un Falcon 200 Gardian de la flottille 25F alors en entraînement au Sud de Tahiti a été contacté par le centre de coordination de sauvetage aéromaritime de Polynésie (JRCC) pour localiser un avion léger en difficulté.

L’aéronef, un monomoteur Piper PA-24 en provenance de Rarotonga (îles Cook), se dirigeait vers l’aéroport de Tahiti en panne électrique totale. Sans ses moyens radio, il était impossible pour le pilote de communiquer ou d’émettre sa position à l’aide de son transpondeur.

Grâce à la bonne coordination avec les contrôleurs de l’aéroport, le Gardian de la Flottille 25F s’est rapidement rendu sur la zone de recherche. Après avoir retrouvé l’aéronef, l’équipage l’a accompagné sur une centaine de kilomètres jusqu’à son atterrissage à Tahiti, en toute sécurité.

Dans la même journée, à 22h30, la flottille 25F a de nouveau été engagée pour une évacuation sanitaire. Une jeune Polynésienne originaire de l’atoll de Hao, dans l’archipel des Tuamotu à plus de 900km de Papeete devait être rapatriée. Très rapidement, l’avion a été mis en œuvre et aménagé avec tout le matériel nécessaire à une assistance médicale en vol.

Après une heure quinze de vol, le Falcon de la Marine Nationale s’est posé à Hao. La patiente a été amenée à l’avion par les pompiers de l’atoll et prise en charge par le SAMU. Le Gardian a ensuite immédiatement redécollé vers Tahiti ou la blessée a été transportée à l’hôpital du Taaone dès son arrivée.

Réalisée en moins de 24 heures, cette double intervention illustre la variété des missions conférées aux FAPF et leur capacité d’adaptation sur faible préavis. Cela illustre également les compétences spécifiques de la Flotille 25F et la capacité d’emploi du Falcon 200 Gardian, atout majeur dans cette région insulaire.

Les 900 militaires des forces armées de Polynésie française constituent un dispositif interarmées à dominante maritime prépositionné qui, avec les Forces armées en Nouvelle Calédonie (FANC), a pour principale mission d’assurer la souveraineté de la France sur le « théâtre Pacifique ». Il permet à la France de pouvoir assurer sa souveraineté, y compris sur ses territoires éloignés, d’intervenir en cas de catastrophe naturelle mais également de lutter contre les menaces grandissantes comme les trafics illégaux et d’animer la coopération militaire régionale avec l’ensemble des pays riverains de la zone pacifique.

Sources : État-major des armées
Droits : Ministère des armées

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (2 votes)
Envoyer