Grand African NEMO 2019 : conférence préparatoire à Paris

Publié le 10 Juillet 2019 à 14:14

© Marine nationale

Le 27 juin 2019, au château du Val de Saint-Germain-en-Laye s’est déroulée la conférence intermédiaire de planification (MPC) de l’exercice annuel de sécurité maritime dans le golfe de Guinée : Grand African NEMO 2019.

 

Les représentants des marines de 17 pays de la côte occidentale de l’Afrique (du Cap-Vert à l’Angola), des marines invitées (USA, Espagne, Danemark, Maroc), d’organismes internationaux (ONUDC, Union européenne, GoGIN), ainsi que des représentants des organismes du processus de Yaoundé (Centre international de Coordination, des Centres Régionaux de Sécurité maritime de l’Afrique de l’Ouest et Centrale et des Centres maritimes de Coordination) étaient présents à l’événement.

Le contre-amiral Provost-Fleury, adjoint opérations du commandant en chef pour l’Atlantique, a ouvert la séance en rappelant les enjeux et les objectifs de cette prochaine édition et la prise en compte du retour d’expérience visant à impliquer, à leur demande, les états-majors des organismes dirigeants de l’architecture du processus de Yaoundé dans la planification et la conduite des mises en situation.

Les Etats de l’Afrique de l’Ouest et centrale se sont engagés, lors de sommets de Yaoundé en 2013 et de Lomé en 2016, à coordonner la lutte contre l’insécurité maritime dans le golfe de Guinée. De nombreuses initiatives (nationales, européennes ou internationales) soutiennent la montée en puissance de l’architecture interrégionale de sûreté maritime africaine et participent à la sécurisation de la zone. La France s’est engagée dans le soutien de l’opérationnalisation de ce processus au travers des exercices African Nemo. Ceux-ci assurent une cohérence de l’action avec les marines riveraines en s’appuyant sur un scénario réaliste s’inspirant d’enjeux régionaux. African Nemo aborde l’ensemble du spectre de la sécurité maritime : la lutte contre la pêche illégale et les pollutions en mer, contre la piraterie, contre le terrorisme maritime, et l’assistance à navire en difficulté. Ces exercices ont connu un changement complet au cours de l’année 2017 en impliquant l’architecture de commandement et les structures à terre et non plus seulement les bateaux. De plus, lors de ces exercices, la coopération est désormais devenue réellement multilatérale. A partir de 2018, la France a décidé d’organiser un rendez-vous majeur annuel dont l’objectif est de cibler l’ensemble des acteurs de la structure du processus de Yaoundé et de rassembler des partenaires-clés (Etats-Unis, Espagne, Portugal et autres nations-amies du golfe de Guinée).

Grand African NEMO 2019 se déroulera entre le 28 octobre et le 5 novembre et se terminera par un VIP Day, la veille de l’ouverture du G7++ puis du symposium des CEMM du golfe de Guinée à Accra, au Ghana.

Vos réactions: 
Moyenne: 4 (1 vote)
Envoyer