Mission Jeanne d’Arc : Entraînements interalliés pour le Tonnerre et le La Fayette avec la marine américaine

Publié le 4 Juillet 2019 à 15:25

© EMA

Déployé depuis le 25 février 2019, le groupe Jeanne d’Arc a mis à profit son passage aux Etats-Unis pour conduire des activités de préparation opérationnelle du 27 au 29 juin 2019 avec les US Marines du Camp Lejeune et des moyens de la US Navy basés à Norfolk.

Pendant trois jours, les marins ont participé à un exercice de haute intensité avec la Marine américaine nommé Semper Thunder. Ils ont ainsi pu démontrer leur interopérabilité complète avec leurs homologues. Parmi les diverses interactions, on retrouve : la reconnaissance de plage, des actions amphibies et l’aérocombat. Ces exercices étaient configurés dans le cadre d’un commandement américain en mer.

L’ensemble des capacités du Tonnerre ont ainsi été exploitées. Le détachement des fusiliers marins du bâtiment a pu conduire plusieurs assauts amphibies au côté des moyens de la IIe Marine Expeditionary Force. Par ailleurs, deux hélicoptères américains V-22 ont effectués des vols tactiques au côté des hélicoptères Gazelle du Détachement de l’Aviation Légère de l’Armée de Terre et de l’Alouette III de l’escadrille 22S.

Ainsi après avoir soutenu la frégate La Fayette pendant son escale, le USS Stout, navire de guerre américain, a appareillé également pour mener des activités conjointes à la mer. Un ravitaillement à la mer a ensuite été effectué avec le bâtiment ravitailleur USNS Robert E.Peary au profit des deux bâtiments de combat.

Ces exercices conjoints avec la marine américaine viennent renforcer le haut niveau d’interopérabilité dans la coopération militaire entre la Marine nationale et l’US Marines Corps.

Sources : État-major des armées
Droits : Ministère de la Défense

A propos de la mission Jeanne d'Arc 2019

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (4 votes)
Envoyer