CORYMBE 146 : La Marine nationale en patrouille avec ses partenaires marocains et sénégalais

Publié le 12 Avril 2019 à 10:42

© Marine nationale

Au cours de son transit entre San Pedro (Côte d’Ivoire) et Dakar (Sénégal), le patrouilleur de haute mer (PHM) LV Le Hénaff a participé à une semaine de patrouille et d’exercices menée conjointement avec la frégate Mohammed V de la Marine royale marocaine et le patrouilleur Fouladou de la Marine sénégalaise.

 

Plusieurs exercices de manœuvre et d’entraînement aux opérations de visite ont été conduits permettant ainsi de consolider les liens qui unissent ces trois marines et de progresser ensemble. Les trois bâtiments ont patrouillé en coopération dans la zone économique exclusive (ZEE) sénégalaise, en lien avec le centre opérationnel de la Marine (COM) de Dakar. La semaine s’est achevée avec une évolution tactique des trois bâtiments survolés par l’avion de surveillance maritime Falcon 50 de la Marine nationale détaché à Dakar.

L’arrivée au port de Dakar le 30 mars a permis aux différents partenaires de réaliser un débriefing du déroulement de la patrouille commune et d’échanger en présence du chef d’état-major de la Marine sénégalaise et des attachés de défense français et marocains.

Depuis 1990, la France déploie un à deux bâtiments en mission Corymbe de façon quasi permanente dans le golfe de Guinée. La mission a deux objectifs majeurs : participer à la protection des intérêts français dans la zone ainsi et contribuer à la diminution de l’insécurité maritime, en aidant notamment au renforcement des capacités des marines riveraines du golfe dans le domaine de sécurité maritime, dans le cadre du processus de Yaoundé. Le déploiement de bâtiments français en mission Corymbe complète le dispositif français prépositionné en Afrique occidentale (Gabon, Côte d’Ivoire, Sénégal) et participe au volet maritime des coopérations opérationnelles mises en œuvre régionalement par ces forces de présence.

Vos réactions: 
Moyenne: 3 (1 vote)
Envoyer