Les Forces armées en Polynésie française projettent leur Gardian au Japon

Publié le 15 Mars 2019 à 10:37

©EMA

Le mercredi 13 mars 2019, un détachement des Forces armées en Polynésie française (FAPF) s’est posé sur la base américaine de Kadena, au Japon. Après un périple de plus de 14 000 kilomètres réalisé en moins de 3 jours, en passant par la Nouvelle-Calédonie et l’Australie, le Falcon 200 « Gardian » de la flottille 25 F a atterri pour la première fois de son histoire au Pays du soleil levant. Les militaires français, accueillis par le capitaine de vaisseau Christophe Pipolo, attaché de Défense au Japon, doivent y conduire des missions de surveillance, qui se dérouleront dans les tous prochains jours, en vue de faire appliquer la résolution du conseil de sécurité de l’ONU visant à lutter contre les manœuvres de transbordement illégales effectuées par la Corée du Nord.

La France entend ainsi démontrer sa volonté de faire appliquer le droit international, tout en témoignant de son engagement en faveur de la stabilité régionale, en lien avec ses partenaires japonais et américains notamment.

La projection rapide du détachement français depuis les FAPF pour une durée de trois semaines confirme l’intérêt de disposer d’une présence militaire permanente dans cette région stratégique. Garante de la coopération avec les partenaires régionaux, la France, est en effet le seul pays européen présent en permanence dans le Pacifique. Cette mission démontre également la capacité de nos équipages à effectuer leurs missions dans un cadre international.

Le contre-amiral Laurent Lebreton, commandant supérieur des Forces armées en Polynésie française et commandant de la zone maritime Pacifique (ALPACI), ira à la rencontre du détachement à Kadena la semaine prochaine, dans le cadre d’un déplacement qui le conduira tout d’abord au Japon, et qui se poursuivra en Malaisie. 

Les FAPF constituent un dispositif interarmées à dominante maritime prépositionné qui, avec les Forces armées en Nouvelle Calédonie (FANC), a pour principale mission d’assurer la souveraineté de la France sur le « théâtre Pacifique ». Le Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale souligne l’importance stratégique du dispositif des forces prépositionnées. Il permet à la France de pouvoir assurer sa souveraineté, y compris sur ses territoires éloignés, d’intervenir en cas de catastrophe naturelle mais également de lutter contre les menace grandissantes comme les trafics illégaux et d’animer la coopération militaire régionale avec l’ensemble des pays riverains de la zone pacifique.

Sources : État-major des armées
Droits : Ministère de la Défense

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (2 votes)
Envoyer