Coopération avec le Mozambique pour le Floréal

Publié le 7 Mars 2019 à 13:56

©EMA

Du 5 au 9 février 2019, la frégate de surveillance Floréal a réalisé une escale à Maputo, au Mozambique. Cette relâche opérationnelle a permis d’entretenir la coopération opérationnelle avec ce pays tout en constituant un vecteur de rayonnement et de réaffirmation de l’action française dans la région.

Le Floréal a reçu à bord une soixantaine d’élèves-officiers mozambicains. L’équipage a pu partager ses savoir-faire dans les domaines de la lutte contre les incendies et de la « protection défense » avec les jeunes officiers de la marine mozambicaine.

Une vingtaine de lieutenants de vaisseau mozambicains, en passe de devenir capitaines de corvette, ont également été conviés à bord. Ils ont assisté, dans le cadre de leur formation, à une conférence préparée par l’équipage du Floréal relative au fonctionnement organique et opérationnel du bateau. Cette présentation et la visite qui a suivi leur ont permis de mieux appréhender le fonctionnement d’une frégate, de ce tonnage et des moyens, notamment aériens, qu’elle met en œuvre. Après avoir rendu visite au commandant de la Marine de guerre, au chef d’état-major des armées, puis au secrétaire permanent du ministère de la Défense, le commandant du Floréal, le capitaine de corvette Carrard, a reçu la presse locale à bord.

En présence de M. Bruno Clerc, ambassadeur de France, le Floréal a reçu de nombreux militaires ayant participé au séminaire « CUTLASS EXPRESS 2019 Senior Leader’s Seminar » à Maputo traitant les enjeux de la sécurité maritime dans la zone, des ambassadeurs, des expatriés français et quatre classes du lycée français Gustave Eiffel dans le but de faire connaitre les missions de la Marine nationale et de leur faire découvrir une frégate de surveillance.
Ces rencontres ont permis de consolider la coopération bilatérale entre nos deux pays.

Les 1 700 militaires déployés aux FAZSOI garantissent la protection du territoire national et animent la coopération régionale depuis La Réunion et Mayotte. Les FAZSOI constituent le point d’appui principal du théâtre « océan Indien » pour lutter contre de nouvelles menaces comme la piraterie ou l’immigration illégale, assurer la surveillance des zones économiques exclusives (ZEE) associées à l’ensemble des îles de la zone de responsabilité et conserver une capacité régionale d’intervention rapide.

Sources : État-major des armées
Droits : Ministère de la Défense

Vos réactions: 
Moyenne: 4 (1 vote)
Envoyer