Départ de la mission « Jeanne d’Arc 2019 »

Publié le 26 Février 2019 à 11:34

© Marine nationale

Le général d'armée François Lecointre, chef d’Etat-major des Armées, a présidé, lundi 25 février 2019, la cérémonie de départ du groupe "Jeanne d'Arc 2019", composé du PHA Tonnerre et de la FLF La Fayette avec, à leur bord, 130 officiers élèves. Ce déploiement opérationnel de cinq mois les mènera de Toulon aux Caraïbes en passant le canal de Suez, l’océan Indien et le cap de Bonne Espérance.

 

Lors de la cérémonie d'appareillage du groupe "Jeanne d'Arc 2019", le chef d’État-Major des Armées a tenu à rappeler aux officiers en formation et aux membres d'équipage la « finalité opérationnelle » de la mission : « le commandant du groupe Jeanne d’Arc a reçu une mission opérationnelle. Le déploiement a été pensé dans l’optique d’apporter une contribution aux fonctions stratégiques de prévention et de protection, en maintenant une capacité d’intervention. D’ici quelques jours à peine vous serez confrontés à la réalité et aux tensions du contexte géostratégique. »

 

 

A propos de la mission Jeanne d’Arc

Les objectifs

  • former à la mer les jeunes officiers élèves appelés à exercer dès l’été 2019 des fonctions opérationnelles à bord des unités de la Marine nationale ;

  • assurer, par un déploiement opérationnel, une présence et un pré positionnement de moyens dans nos zones d’intérêt ;

  • maintenir un haut niveau d'interopérabilité avec nos alliés et renforcer le rayonnement de la France à l'étranger.

La mission Jeanne d’Arc 2019

Le groupe amphibie est composé du porte-hélicoptères amphibie (PHA) Tonnerre et de la frégate de type La Fayette (FLF) La Fayette. Un groupe tactique de l’armée de Terre avec 2 hélicoptères Gazelles de l’Aviation légère de l’armée de Terre embarquent jusqu’à Djibouti, soit 150 militaires avec leurs véhicules en provenance du 21e régiment d’infanterie de marine (RIMa) et du 1er régiment étranger de génie (REG).

Les officiers élèves

  • 79 enseignes de vaisseau dont 8 officiers étrangers intégrés à la promotion 2016 de l’Ecole navale

  • 36 officiers sous contrat long dits « OM/SC »

  • 8 commissaires-élèves des armées d’ancrage Marine

  • 7 officiers étrangers originaires d’Australie, du Brésil, de la République démocratique du Congo, d’Egypte, du Maroc (2) et du Royaume-Uni.

 

Ils seront rejoints, pour de courtes périodes, par des administrateurs des affaires maritimes, des médecins des armées, des ingénieurs de la Direction générale de l’armement ainsi que dix sous-lieutenants de l’Ecole de Saint-Cyr Coëtquidan et 15 stagiaires de l’EDHEC issus de l’Advanced Management Program.

 

A propos de la mission Jeanne d'Arc 2019

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (3 votes)
Envoyer