Le Vendémiaire à la tête de l’exercice Cagou

Publié le 18 Février 2019 à 14:11

© Marine nationale

Du 4 au 6 février, la frégate de surveillance (FS) Vendémiaire a participé à l’édition annuelle de l’exercice « Cagou » qui a rassemblé les quatre bâtiments de la Marine nationale stationnés en Nouvelle-Calédonie : la FS Vendémiaire, le bâtiment de soutien et d’assistance outre-mer d’Entrecasteaux, et les patrouilleurs La Glorieuse et la Moqueuse.

Lors de cet exercice, la frégate a conduit de nombreuses manœuvres en coordination avec les autres navires (assistance mutuelle, ravitaillement à la mer, remorquage, évolution tactique…). Enfin un entraînement à la défense anti-aérienne contre un avion Gardian de la flottille 25F a clos cette séquence opérationnelle.

Cet exercice fut aussi l’occasion de faire découvrir les missions de la Marine nationale à trois autorités civiles amenées à travailler avec les forces françaises en Nouvelle-Calédonie. Le vice-procureur du tribunal de première instance, Mme Céline Fortesa, l’adjoint au maire de Nouméa, la ville marraine, Mme Patricia Van Ryswick et M. Louis Barnabé, président du cluster maritime de Nouvelle-Calédonie, organisation rassemblant tous les acteurs de l’écosystème maritime de la région, ont ainsi pu prendre la mesure du savoir-faire des marins durant ces quelques jours.

Le capitaine de vaisseau Jean-Louis Fournier, commandant de la zone maritime de Nouvelle-Calédonie, a embarqué à bord des différents bâtiments pendant l’exercice, et a félicité l’ensemble des équipages pour leur professionnalisme et le dynamisme dont ils ont fait preuve au cours de l’exercice.

A l’issue des trois jours d’entraînement, la frégate de surveillance a débuté sa patrouille en direction de la Nouvelle-Zélande, où elle fera escale à Auckland. Elle y effectuera un exercice avec un bâtiment de la marine néo-zélandaise avant de retourner à son port-base de Nouméa. Le D’Entrecasteaux a, pour sa part, pris la route de Brisbane, en Australie, pour une interaction avec la 7e brigade australienne.

Au sein de leur zone de responsabilité permanente, les 1 450 militaires des forces armées en Nouvelle-Calédonie ont pour principales missions d’assurer la souveraineté de la France, d’animer la coopération régionale et d’entretenir des relations privilégiées avec l’ensemble des pays riverains. Les FANC engagent régulièrement leurs moyens pour des opérations d’aide aux populations, en appui des autres services de l’État.

Sources : État-major des armées
Droits : Ministère de la Défense

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (2 votes)
Envoyer