Le Cassard intégré au groupe aéronaval américain CSG3

Publié le 24 Janvier 2019 à 11:49

© EMA

Depuis le 30 décembre 2018, la frégate anti-aérienne Cassard est intégrée au Carrier Strike Group3 (CSG3) et assure l’escorte du porte-avions USS John C. Stennis dans la zone d’opérations Océan Indien (ALINDIEN).

La frégate a ainsi participé, du 15 au 17 janvier 2019, à une préparation opérationnelle nommée Intrepid Sentinel. Cette manœuvre réunissait le porte-avions USS John C. Stennis, les frégates américaines USS Mobile Bay et USS Spruance, la frégate australienne HMAS Ballarat, ainsi que la frégate britannique HMS Dragon. Elle était destinée à renforcer l’interopérabilité des forces alliées et à démontrer leur capacité à déployer une force multinationale dans la région.

Le 17 janvier, le Cassard recevait à son bord l’amiral Michael Wettlaufer, commandant du CSG3 de l’US Navy et de la Combined Task Force 50. Lors de sa visite, l’amiral Wettlaufer a souligné la capacité et la prédisposition des deux marines à travailler ensemble. Avant lui, le capitaine de vaisseau Peck, commandant du porte-avions USS John C. Stennis et le commodore Morris, commandant de la frégate Squadron 21, avaient déjà été reçus à bord.

Le groupe aéronaval John C. Stennis Strike, déployé dans la zone d’opérations de la 5e flotte américaine, contribue à la stabilité et à la sécurité maritime dans cette zone qui relie la Méditerranée et le Pacifique par trois voies de passage stratégiques : les détroits d’Ormuz et de  Bab El Mandeb, ainsi que le canal de Suez.

L’intégration du Cassard au CSG3 a permis de préparer les interactions à venir du carrier strike avec le groupe aéronaval du porte-avions Charles De Gaulle.

Outre l’interopérabilité technique, la mission d’escorte du Stennis a permis de nombreux échanges de personnel de tous grades.

Créées le 15 janvier 2008 suite à l’accord entre la France et les Émirats arabes unis, les 700 militaires des forces françaises aux Émirats arabes unis (FFEAU) ont pour mission de développer la coopération militaire bilatérale et régionale, mais aussi d’accueillir les troupes venues de métropole et les contingents étrangers pour parfaire leur aguerrissement en milieu désertique et en zone urbaine. Le commandant des FFEAU est également commandant de la zone maritime océan Indien (ALINDIEN). A ce titre, il exerce le contrôle opérationnel des unités françaises déployées dans sa zone de responsabilité particulièrement sensible qui s’étend du Sud du canal de Suez jusqu’aux limites occidentales des eaux du Myanmar, de l’Indonésie et de l’Australie.

Sources : État-major des armées
Droits : Ministère de la Défense

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (2 votes)
Envoyer