Coopération entre les marine française et indienne mise à l’honneur à l’occasion de la visite de la visite de l’amiral Christophe Prazuck, à New-Delhi.

Publié le 11 Janvier 2019 à 15:37

© Marine nationale

Dans un contexte de relation dynamisée par le déplacement du Président de la République en mars 2018, le CEMM s’est rendu en Inde, du 6 au 10 janvier 2019, à l’invitation du Chief of the Naval Staff (CNS) indien, l’amiral Sunil Lanba, un peu plus d’un an après la réception officielle en France de ce dernier.

Au cours de cette visite, les deux CEMM ont pu échanger leurs appréciations sur l’excellent niveau de la relation bilatérale entre les marines indienne et française et identifier les voies possibles de son approfondissement. Ils se sont en particulier félicité du développement qualitatif de l’exercice Varuna, véritable pierre angulaire de la coopération entre nos deux marines. Cette visite souligne également l’intérêt français pour l’Information Fusion Center - Indian Ocean Region (IFC-IOR) inauguré le 22 décembre 2018 à Gurgaon, près de New-Delhi et qui permettra un meilleur partage de la situation maritime dans la zone.

Le CEMM s’est également entretenu avec Monsieur Sanjay Mitra, secrétaire à la défense indien et est intervenu devant le National Defence College indien.

L’Inde est un partenaire stratégique de la France et, plus particulièrement, de la marine en océan Indien.

Le CEMM a profité de la concomitance de cette visite avec la 4ème édition du « Raisina Dialogue » pour participer à un panel sur l’évolution des relations internationales maritimes dans la zone indopacifique en présence, entre autres, de l’amiral Lanba et de l’amiral Philip S. Davidson (US Indo-Pacific Commander). Forum de discussions regroupant 86 pays et organisé par le think tank « Observer Research Foundation » (ORF) en partenariat avec le ministère indien des affaires étrangers, le « Raisina Dialogue 2019 » était inauguré sur le thème : « A World Reorder: New Geometries, Fluid Partnerships, Uncertain Outcomes ».

Le CEMM y a souligné le fort intérêt porté par la France à la zone indopacifique, en cohérence avec la présidence de l’IONS (Indian Ocean Naval Symposium) qu’elle assurera sur la période 2020-2022.

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (2 votes)
Envoyer