Mise en condition opérationnelle du Charles de Gaulle

Publié le 30 Novembre 2018 à 11:34

© Marine nationale

Après 18 mois d’arrêt technique, le Charles de Gaulle a repris la mer en septembre 2018 pour ses premiers essais techniques en Méditerranée. Début novembre, le porte-avions et son groupe aérien embarqué (GAé) ont entamé une phase cruciale de remontée en puissance avec leur stage de mise en condition opérationnelle (MECO), conduit par les entraîneurs des états-majors d’ALFAN et d’ALAVIA.

20 jours d’entraînements progressifs et d’exercices intensifs ont permis de qualifier l’ensemble des chaînes fonctionnelles du bord afin de vérifier l’aptitude de l’équipage à opérer sur l’ensemble du spectre des opérations aéronavales. Des postes de combat à la sécurité classique, de la conduite nautique au ravitaillement à la mer, des mesures de cyberdéfense au service courant, tous les domaines ont été abordés pour tester l’équipage et le qualifier dans sa reprise en mains du porte-avions.
 

Parallèlement à cette qualification de l’équipage du porte-avions, le GAé était présent à bord avec une vingtaine d’aéronefs1, permettant d’entraîner et de qualifier les pilotes et équipes aéronautiques. Ainsi, les pontées des Rafale Marine et des autres aéronefs ont rythmé quotidiennement, de jour comme de nuit, ce stage MECO.

La remontée en puissance se poursuit actuellement à la mer avec l’École de l’Aviation embarquée (EAé) pour assoir et monter en gamme les qualifications des jeunes pilotes. Parallèlement, les unités navales dans le rang : SNA, FREMM, FDA et BCR2 s’entraînent activement en vue de leur intégration prochaine au sein du groupe aéronaval.

L’objectif final de cette remontée en puissance progressive et méthodique sera marqué par l’exercice FANAL début 2019. Celui-ci constitue l’exercice de synthèse « haut du spectre » du groupe aéronaval (GAN), préalable à son déploiement opérationnel.

1 Aéronefs embarqués : Rafale Marine, E2C-Hawkeye, Caïman Marine, Dauphin

2 SNA : sous-marin nucléaire d’attaque, FREMM : frégate multimissions, FDA : frégate de défense aérienne, , BCR : bâtiment de commandement et de ravitaillement

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (4 votes)
Envoyer