Effondrement à Marseille, 5 jours d’intervention pour le BMPM

Publié le 16 Novembre 2018 à 09:30

© Marine nationale

Du lundi 5 au vendredi 9 novembre 2018, le Bataillon de marins-pompiers de Marseille (BMPM) est intervenu après l’effondrement de deux immeubles à Marseille. Les marins-pompiers spécialisés USAR (Urban Search and Rescue), comprenant notamment des équipes cynotechniques, ont recherché pendant 5 jours d’éventuels survivants dans les décombres. Finalement, 8 corps seront retrouvés. Les marins-pompiers ont été épaulés dans cette tâche par les sapeurs-pompiers des services d’incendie et de secours des Bouches-du-Rhône et du Vaucluse. Cette intervention de grande ampleur et de longue durée a été rendue délicate par la fragilisation des immeubles adjacents, mettant en danger la vie des intervenants. Un troisième immeuble s'est d’ailleurs effondré 8 heures après le début de l'intervention, sans, heureusement, faire de nouvelles victimes. Cette opération a mobilisé simultanément jusqu'à 140 femmes et hommes du BMPM qui ont travaillé sans relâche pour porter secours à la population française.

 

 

Le vice-amiral d'escadre Charles Henri Leulier de La Faverie du Ché, préfet maritime, est venu à leur rencontre le mercredi 7 novembre, pour leur témoigner son soutien et souligner leur détermination.

Composé de 2 500 marins, le bataillon de marins-pompiers de Marseille est une unité de la marine nationale, placée pour emploi sous l’autorité directe du Maire de Marseille. Le bataillon assure plus 300 opérations par jour dans les domaines du risque courant (feu urbain et secours aux personnes), la lutte contre les feux de forêt et les feux de navire.

Il est donc capable d’intervenir sur terre et en mer. Il peut être déployé par la voie maritime ou la voie aérienne comme ce fut le cas récemment, lors de la collision des deux navires au large de la Corse où il a apporté son expertise technique dans le cadre de la capacité nationale de renfort pour les interventions à bord des navires (CAPINAV). Le BMPM est en effet capable, en permanence, de projeter, en moins de 2h, à bord d’un navire en difficulté, un module de marins-pompiers et médecins-infirmiers urgentistes hélitreuillables et aérocordables, afin de renforcer l'action des moyens maritimes et terrestres.

Vidéo de l'intervention

Vos réactions: 
No votes yet
Envoyer