Le CEMM reçoit son homologue japonais

Publié le 1 Juin 2018 à 10:30

© Marine nationale - Le CEMM reçoit son homologue japonais

L’amiral Murakawa, chef d’état-major de la force maritime d’auto-défense japonaise, a été reçu par l’amiral Prazuck le jeudi 31 mai à la préfecture maritime de Toulon où les honneurs lui ont été rendus.

Il s’est ensuite rendu à bord de la frégate Aconit et a visité le porte-avions Charles de Gaulle. L'amiral Murakawa a également pu s'entretenir avec les plus hautes autorités militaires de Toulon, l'amiral du Che (CECMED) et l'amiral Rolland  (ALFAN).

La France, seul pays européen riverain de l’océan Pacifique, partage avec le Japon une culture stratégique qu’illustre le « partenariat d’exception » noué il y a plus de vingt ans entre nos deux pays.

La France et le Japon sont impliqués dans la résolution de défis à forte dominante maritime : montée en puissance de la marine chinoise, Corée du Nord, respect du droit maritime, sécurité maritime, cyberdéfense, protection de l’environnement, lutte contre le terrorisme et les trafics illicites, etc.

C’est dans ce contexte que la Marine nationale souhaite saisir toutes les opportunités pour renforcer sa coopération opérationnelle dans l’espace Indopacifique avec un partenaire en pleine croissance. La relation entre nos marines a franchi une nouvelle étape au printemps 2017 avec l’escale du groupe Jeanne d’Arc à Sasebo et l’embarquement d’un détachement japonais à l’occasion de l’exercice amphibie ARC 17 ou encore l’interaction récente entre un avion de patrouille maritime japonais P1 et un Atlantique 2 à Lorient.

La visite officielle de l’amiral Murakawa témoigne de la dynamique des relations entre marines en dépit de l’éloignement géographique. Elle intervient la veille du sommet du Shangri-La Dialogue qui réunit les 28 ministres de la défense du 1 au 3 juin 2018.

L’année 2018 est enfin marquée par le 160ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques franco-japonaises et l’invitation du premier-ministre Shinzo Abe par le Président Macron pour le 14 juillet.

 

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (1 vote)
Envoyer