Coopération franco-chypriote pour le Jean de Vienne en Méditerranée

Publié le 16 Février 2018 à 13:57

© Marine nationale

Patrouillant en Méditerranée orientale, la frégate Jean de Vienne a une nouvelle fois eu l’occasion de coopérer avec la marine chypriote. Le 8 février 2018, les trois patrouilleurs chypriotes Ammochostos, Tsomakis et Georgiou, ainsi qu’un élément de l’unité de commandos chypriotes et la batterie côtière n°1, ont participé à des entraînements nécessitant coordination et pugnacité.

En une journée, les marins chypriotes et la frégate anti-sous-marine (FASM) Jean de Vienne ont conduit plusieurs types d’exercice de lutte contre menace asymétrique, d’opérations de visite et d’engagement Mer-Mer 40. Particulièrement intéressée par le savoir-faire français, la marine chypriote fait preuve d’une volonté de coopération marquée.

Ayant tout récemment fait l’acquisition d’un premier OPV (Ocean Patrol Vessel), la marine chypriote disposera dans quelques semaines d’un bâtiment capable de remplir de nouvelles missions et cherche dès à présent à accroître son savoir-faire en collaborant étroitement avec la marine française. Le tout nouvel OPV Ioannides a fait une apparition à proximité du groupe. Ce bâtiment de 60 m de long, soit plus du double des autres unités, donnera à la marine chypriote un outil à la hauteur de ses aspirations.

Avec la perspective d’acquisition de deux autres unités équivalentes, la marine chypriote entend contrôler de façon plus efficace sa zone économique exclusive, objet de beaucoup d’attention depuis la découverte de gisements d’hydrocarbures dans cette région.

En savoir plus sur les enjeux maritimes en Méditerranée

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (2 votes)
Envoyer