La Marine nationale en action dans l’OTAN

Publié le 8 Février 2018 à 17:37

©EMA

Tout en conservant sa capacité autonome d’appréciation des situations, la Marine mène des activités opérationnelles et des exercices dans le cadre de l’OTAN. Objectifs : maintenir et renforcer les liens entre les membres de l’Alliance et développer l’interopérabilité.

 

LA PARTICIPATION FRANÇAISE AUX OPÉRATIONS MARITIMES DE L’OTAN

LA PARTICIPATION FRANÇAISE AUX ENTRAÎNEMENTS OPERATIONNELS

 

FOCUS : Brilliant Mariner

© C. VALVERDE/MN

Exercice OTAN régulier (tous les 2 ans). Domaine : Préparation de la Force de réaction rapide de l’OTAN (Nato Response Force ou NRF). Période : octobre 2017. Zone : Méditerranée.

Le dernier exercice Brilliant Mariner 2017 simulant la gestion d’une crise majeure a eu lieu du 29 septembre au 13 octobre 2017 en mer Méditerranée. La composante maritime de la Force de réaction rapide de l’OTAN a été déployée afin de désamorcer une situation impliquant un pays membre de l’OTAN aux prises avec son voisin expansionniste et un groupe terroriste. Treize nations, 3 500 marins et une trentaine d’unités (bâtiments de surface, aéronefs et sous-marins) composant la TF 445 ont été engagés, sous le commandement tactique du contre-amiral Olivier Lebas qui s’appuyait sur l’état-major de la Force aéromaritime de réaction rapide française (FRMARFOR), renforcé par des marins français et alliés embarqués sur le bâtiment de projection et de commandement (BPC) Mistral. 

L’exercice s’est inscrit dans un cycle de préparation aboutissant à la certification de la capacité de la France à commander la composante marine (Maritime Component Command – MCC) de la NRF. La France, acteur majeur de l’Alliance Atlantique, assume cette responsabilité depuis le 1er janvier 2018 et pour la quatrième fois depuis 2007. Une dizaine d’unités françaises y a participé, dont un sous-marin nucléaire d’attaque (SNA), une frégate de défense aérienne (FDA), un bâtiment de commandement et de ravitaillement (BCR) et une frégate anti-sous-marine (FASM).

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (1 vote)
Envoyer