LV Matthieu Ruf, commandant le B2M D’Entrecasteaux

Publié le 7 Novembre 2017 à 13:55

© C. Davesne/MN

« Les Zones Economiques Exclusives (ZEE) de Nouvelle-Calédonie et de Wallis-Et-Futuna représentent plus de 1 600 000 km2 que les Forces Armées de Nouvelle-Calédonie (FANC) doivent connaitre, surveiller et protéger.

Centrée autour de la Grande-Terre et des Iles Loyauté où se concentre l’essentiel de l’activité humaine, la ZEE de Nouvelle-Calédonie s’étire vers le large grâce aux iles et récifs inhabités dont les ressources halieutiques représentent une véritable richesse à préserver, parfois à plus de quatre jours de navigation de Nouméa.

Le « D’Entrecasteaux » peut y conduire des missions de surveillance maritime, de projection de forces et de moyens logistiques grâce à ses importantes capacités de stockage, de manutention et à son engin de plageage. Dans le cadre de l’action de l’état en mer, le B2M est également en mesure d’accomplir des missions de police des pêches et de lutte contre les activités illégales telles que le narcotrafic, la piraterie ou l’immigration clandestine.

Pour cela, il est capable de naviguer deux-cent jours par an et dispose d’une autonomie de plusieurs semaines à la mer. Il est armé par deux équipages de 23 marins qui assurent tour à tour la conduite du navire pour des périodes de quatre mois.

Concrètement, depuis l’arrivée du « D’Entrecasteaux » à Nouméa fin juillet 2016, ses équipages ont notamment pris part à plusieurs reprises à l’opération UATIO de lutte contre la pêche illicite d’holothuries, permettant l’appréhension de cinq « blue-boats » vietnamiens en infraction, la saisie de leurs apparaux et produits de pêche et le déroutement de certains d’entre eux. »

Vos réactions: 
Moyenne: 3.8 (5 votes)
Envoyer