Exercice BRILLIANT MARINER

Publié le 30 Septembre 2017 à 10:27

© Marine nationale

Derniers préparatifs, derniers ajustements avant l’appareillage pour les marins qui participent à l’exercice BRILLIANT MARINER 2017, exercice majeur de l’OTAN, qui se déroulera du 29 septembre au 13 octobre 2017 en mer Méditerranée.

Depuis quelques jours, les Toulonnais auront sans aucun doute remarqué la présence dans leurs rues de très nombreux marins, ressortissant de pays de l’OTAN venus participer à l’exercice BRILLIANT MARINER 2017 (BRMR17) qui implique 13 nations différentes, 3500 marins et une trentaine d’unités (frégates, bâtiments amphibie, sous-marins, porte-aéronefs, ravitailleurs, chasseurs de mines, …) et de nombreux moyens aériens. Cet exercice s’inscrit dans le cycle de préparation de la Nato Response Force (NRF), une force multinationale à haut niveau de préparation, composée d’éléments des armées de terre, de l’air, de la marine et des forces spéciales. Ces composantes sont capables d’agir rapidement, partout où cela s’avèrerait nécessaire, face à l’ensemble des menaces de sécurité et d’apporter ainsi une réponse à la gestion de crises liées à la défense collective des membres de l’OTAN. Cet exercice est la dernière étape avant que la France n’exerce le commandement de la composante maritime (maritime component command (MCC)) de la NRF en vue de sa prise d’alerte, le 1 er janvier 2018 pour une durée de un an.

Pour ce faire, un scénario simulant une crise impliquant un pays membre de l’OTAN permettra d’entrainer l’ensemble des participants aux opérations aéromaritimes dans tous les domaines de lutte en mettant tout particulièrement l’accent sur le caractère expéditionnaire d’un déploiement de la NRF.

Placé sous les ordres du contre-amiral Olivier Lebas, commandant la Force aéromaritime de réaction rapide française (FRMARCOM), un Etat-major interallié et inter-armée à forte composante française œuvre depuis le Bâtiment de Projection et de Commandement (BPC) MISTRAL. Il conduira les opérations de la Task Force 445 (TF445) sous le regard des examinateurs internationaux de l’OTAN qui sont chargés de certifier le niveau de préparation requis pour sa prise de commandement en janvier prochain. Cet Etat-major a reçu la
visite le 28 septembre 2017 du général Farina, commandant du Joint Force Command (JFC), basé à Brunssum au Pays-Bas.

Enfin, cet exercice sera une opportunité pour les équipages français de maintenir à très haut niveau leurs capacités à travailler avec les standards otaniens, appliqués chaque jour en opération. La France est en effet l’un des premiers contributeurs de l’OTAN et l’un des 5 seuls pays à avoir la capacité du commandement d’un MCC.

 

Dossier de presse - BRILLIANT MARINER

 

Sources : Marine Nationale
Droits : Marine Nationale

Vos réactions: 
Moyenne: 4 (5 votes)
Envoyer