Un navire de pêche illégale intercepté dans la ZEE française

Publié le 22 Septembre 2017 à 17:52

© Marine nationale

Le 19 septembre à 06h59, le patrouilleur léger guyanais La Confiance a contrôlé le ligneur Mi Guaracha dans la zone économique exclusive française, à près de 150km des côtes guyanaises.

Le capitaine de cette embarcation battant pavillon vénézuélien n’ayant pu présenter de licence l’autorisant à pêcher dans les eaux françaises, la cargaison de 700 kg de poisson a été saisie et le déroutement du navire, long de 18m et armé par un équipage de 13 marins, a été décidé vers le port du Larivot.

Après plus de 25 heures de transit, le Mi Guaracha est arrivé au port de pêche de Cayenne escorté par le patrouilleur La Confiance et sous la surveillance directe de l’équipe de visite. A son arrivée, des gendarmes maritimes de la Direction de la Mer l’attendaient. Le capitaine déclaré du navire a été pris en charge par les officiers de police judiciaire pour être entendu. En fonction de la gravité des faits qui lui seront reprochés, le navire pourra être confisqué par la Direction de la Mer.

Il s’agit de la première prise en haute mer pour l’équipage du patrouilleur La Confiance, l’action contre la pêche illégale ne se résumant par à la franche côtière (eaux territoriales) de Guyane. L’autonomie accrue des nouveaux patrouilleurs leur permet en effet de durer à la mer et donc de surprendre des navires bien au-delà des zones de travail habituelles.

Engagé dans la lutte contre la pêche illicite, l’Etat affirme ainsi sa détermination dans toute la zone économique exclusive française.

Sources : État-major des armées
Droits : Ministère de la Défense

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (1 vote)
Envoyer