Chammal : l’Auvergne en soutien à la frégate Jean Bart

Publié le 20 Septembre 2017 à 10:04

© Marine nationale - Charge parée! Les équipiers de pont d'envol conditionnent les charges devant être treuillées par le Caïman, ils s'assurent, sous le souffle du rotor, du bon arrimage des charges. Une manœuvre délicate.

Les 10 et 11 septembre 2017, l'hélicoptère Caïman marine de la frégate multi-missions (FREMM) Auvergne a effectué plusieurs rotations de jour et de nuit pour que la frégate de lutte anti-aérienne Jean Bart puisse disposer de pièces de rechanges. Pour la nouvelle FREMM Auvergne, il s’agissait de son premier VERTREP opérationnel (vertical replenishment : héli transfert de charges).

Si ce sont habituellement les pétroliers ravitailleurs qui assurent ce soutien, les unités combattantes peuvent aussi se transformer en relais logistique. Ainsi, des pièces de rechange destinées à la frégate anti aérienne (FAA) Jean Bart ont été livrées à la frégate multi missions (FREMM) Auvergne, alors en escale dans le golfe Arabo-Persique. Dès son appareillage, les bureaux navire et opérations de la FREMM se sont concertés pour décider du meilleur vecteur et du rendez-vous avec la frégate Jean Bart, en fonction des missions qui sont attribuées aux deux frégates au sein du groupe aéronaval protégeant le porte-avions américain Nimitz. Au regard du volume et du poids des pièces, l'hélicoptère Caïman Marine du bord est apparu comme la meilleure solution pour assurer la continuité de la mission.

Le soutien logistique est l’une des fonctions opérationnelles essentielles à la conduite d’une opération militaire. Dans le domaine naval, elle est indispensable pour garantir l’endurance nécessaire à la conduite des opérations. Ainsi, le ravitaillement des bâtiments à la mer en opération « Chammal » constitue une fonction essentielle de la mission. Au sein d'une force, la coordination et la logistique sont deux atouts maîtres pour le succès des missions.

© Marine nationale - Le Caïman Marine de la frégate Auvergne treuillant des rechanges navals à destination de la FAA Jean Bart

 

 

 

 

 

 

 

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (1 vote)
Envoyer