La Gracieuse quitte définitivement la Guyane

Publié le 22 Août 2017 à 09:05

pierre.V©EMA/FAG/2017

Le 11 août 2017, le patrouilleur (P400), La Gracieuse a largué les amarres et quitté son port base de Dégrad-des-Cannes sous les yeux de toute la communauté des Forces Armées en Guyane (FAG), mais aussi des autorités civiles et des familles.

Stationnée en Guyane de 1996 à 2005, et de 2010 à 2017, le patrouilleur aura fait 16 années dans les eaux turbides de la Guyane, alimentées par le courant amazonien, en assurant la sécurité du port spatial européen et la préservation des ressources halieutiques.

Avant son départ, le général de division aérienne Pierre-Jean Dupont, commandant supérieur des Forces Armées en Guyane, a tenu à exprimer ses remerciements à l’équipage pour toutes les missions menées au profit des FAG : une soixantaine de mission de protection des approches du centre spatial dans le cadre des tirs de fusée, 75 contrôles et déroutements de navires de pêche en situation illégale, et 560.000 nautiques parcourus – soit 25.5 fois le tour de la terre - depuis son admission au service actif le 17 juillet 1987.

Après le départ du P400 La Capricieuse en mai 2017 et désormais de La Gracieuse, ce sont désormais les patrouilleurs légers guyanais (PLG) La Confiance et La Résolue, bâtiments de nouvelle génération spécifiquement conçus pour la Guyane, qui assurent les missions de souveraineté et de protection des intérêts nationaux en zone maritime Antilles-Guyane.

A propos des FAG

À 7 000 km de la métropole, les FAG garantissent la protection du territoire national et de ses ressources. Fréquemment engagées en appui de l’action de l’État dans des missions au caractère interministériel, les FAG agissent sur un territoire rendu exigeant par son étendue (1 100 km de frontières terrestres), son littoral difficile et sa forêt équatoriale.

A lire Aussi :

4 août 2017 : Le patrouilleur léger guyanais (PLG) La Résolue a rejoint son sistership La Confiance en Guyane.

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (2 votes)
Envoyer