Opération de remorquage pour la FREMM Aquitaine

Publié le 13 Juin 2017 à 14:00

© Asp Baptiste / Marine nationale

Le 8 juin 2017, la frégate multi-missions (FREMM) Aquitaine est venue en aide à un bateau de pêche en détresse au large des côtes bretonnes.

Alors que l’Aquitaine participe à l’entrainement opérationnel Nato Tiger Meet 2017, le bâtiment est alerté par le CROSS Corsen (Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage) à 14h30 à la suite d’un appel de détresse d’un chalutier en difficulté. Aussitôt, la frégate se prépare à porter secours au navire de pêche Sirocco situé à 20 nautiques du bâtiment. Son filet s’étant entrelacé autour des hélices, il ne peut plus manœuvrer.

L’Aquitaine rejoint au plus vite la zone. Le commandant briefe ses équipes et émet deux idées de manœuvre. Le « plan A », consiste à déployer les plongeurs de bord pour que ces derniers libèrent les hélices en coupant les filets. Le « plan B », en cas d’échec du plan A, consiste à procéder à un remorquage du bateau par la FREMM, opération inédite compte tenu de la différence de gabarit entre les deux navires.

30 minutes plus tard, l’Aquitaine rejoint le Sirocco et déploie immédiatement son équipe de plongeurs. Malgré leur persévérance et leurs efforts répétés, les plongeurs font face à une forte houle qui empêche de dégager complètement le navire. Ils sont donc contraints de remonter à bord de la frégate. Le « plan B » est alors activé : la FREMM remorque le Sirocco en attendant qu’une vedette de la SNSM (Société nationale des sauveteurs en mer) prenne le relais. Le bateau de pêche a rejoint le port d’Audierne un peu plus tard dans la soirée.

Source : Marine nationale
Crédit : Asp Baptiste / Marine nationale

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (4 votes)
Envoyer