Plongée : coopération franco-marocaine pour le Capricorne

Publié le 19 Mai 2017 à 11:59

© Marine nationale

En relâche opérationnelle à Tanger (Maroc) du 9 au 15 mai 2017, l’équipage du chasseur de mines tripartite (CMT) Capricorne a profité de cette escale pour échanger les bonnes pratiques dans le domaine de la plongée avec les plongeurs de la Marine Royale Marocaine (MRM).

Tout au long de la semaine, les plongeurs démineurs du Capricorne et les plongeurs de la Marine Royale Marocaine (MRM) se sont attachés à partager leurs expériences et leurs procédures. Gestion d’une plongée, méthodes de recherche sous-marine, techniques de relevage ou domaine médical, tous les aspects de la plongée ont été abordés.

La coopération s’est achevée avec les baptêmes de plongée au CRABE pour les plongeurs marocains, point d’orgue de cette semaine car les marins marocains sont particulièrement intéressés par ce matériel. Le CRABE est l’appareil de plongée amagnétique et silencieux employé par les plongeurs démineurs. Il leur permet de travailler plus longtemps et plus profondément grâce à un système de recyclage d’air et des mélanges suroxygénés.

 

A propos des chasseurs de mines

Les chasseurs de mines ont pour mission de détecter et neutraliser les mines immergées afin de garantir le libre accès des ports militaires et des grands ports civils français. Ces unités spécialisées peuvent également être déployées en précurseur des opérations amphibies ou aéronavales. Leur discrétion magnétique, leur maniabilité et leur équipement dédié leur permettent d’intervenir jusqu’à 80 mètres de profondeur. Ces unités participent régulièrement à des missions relevant de l’action de l’Etat en mer dans laquelle leur expertise est recherchée (recherche d’épaves, de débris, neutralisation d’engins explosifs historiques des deux guerres mondiales).

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (1 vote)
Envoyer