Atalante : le Courbet auprès de l’Aris 13, au large des côtes somaliennes

Publié le 20 Mars 2017 à 16:51

© État-major des armées

En escale à Djibouti dans le cadre de la mission « Jeanne d’Arc 2017 », la frégate Courbet a appareillé le 16 mars 2017 pour intégrer l’opération Atalanta, sous contrôle opérationnel d'Alindien, et se rendre au large des côtes somaliennes après l’attaque par des présumés pirates du pétrolier « Aris 13 ».

Arrivé sur zone dès le lendemain matin, l’Aris 13, libéré dans la nuit, est relocalisé par l’hélicoptère Dauphin de la frégate au cours d’un vol de reconnaissance. Le Courbet établit alors un premier contact radio avec le navire qui fait route vers le port de Bossasso, escorté par les forces de sécurité somaliennes. L’équipage sri-lankais très coopératif est manifestement rassuré par cette présence militaire.

 Mettant à l’eau deux embarcations, l’équipage du Courbet conduit ensuite une « approche amicale » du navire, et établit le dialogue avec le capitaine pour rassurer l’équipage. Il propose également une aide médicale au cas où l’un des membres de l’équipage aurait été blessé lors de l’attaque et s’informe sur la situation. Après ces échanges, la frégate accompagne l’Aris 13 jusqu’aux abords du port de Bossasso.

 L’opération Atlanta a été lancée le 8 décembre 2008 par l’Union Européenne conformément aux résolutions du Conseil de Sécurité afin de lutter contre les activités de piraterie dans l’océan Indien occidental. Les pays contributeurs travaillent à la dissuasion, la prévention et la répression des actes de piraterie et vol à main armée. Cette opération, qui est la première opération navale de l’Union européenne, s’inscrit dans le cadre de la politique européenne de sécurité et de défense (PESD).

Vos réactions: 
Moyenne: 4.5 (2 votes)
Envoyer