La Confiance parée pour ses prochaines missions

Publié le 10 Mars 2017 à 10:31

© Marine nationale

Du 26 février au 3 mars 2017, une équipe de formateurs de la division entrainement de la Force d’action navale a conduit un stage de mise en condition opérationnelle (MECO) au profit de l’équipage du nouveau patrouilleur léger guyanais (PLG) La Confiance.

Après avoir acquis en novembre 2016 sa qualification à la navigation (QUALNAV) avant sa traversée pour la Guyane, La Confiance avait comme objectif la préparation de sa qualification opérationnelle. Depuis son arrivée en Guyane le 14 décembre dernier, l’équipage du nouveau PLG a tout mis en œuvre pour préparer et répéter dans les moindres détails chaque action susceptible d’être conduite au cours de ses futures missions. Tout ceci dans le but d’obtenir sa qualification opérationnelle à l’issue de cette MECO. C’est maintenant chose faite, La Confiance et son équipage seront prochainement parés pour l’action.

Ce stage s’est déroulé en deux phases. Tout d’abord à quai, l’organisation de la sécurité incendie et de la capacité du bâtiment à se protéger contre toute agression a été évaluée. Des épreuves physiques tant terrestres qu’aquatiques ont permis de renforcer l’esprit d’équipage des marins de La Confiance. Sous le contrôle permanent des entraineurs, l’équipage a été évalué sur tout le panel des missions du bâtiment et en particulier sa capacité d’interception et de contrôle de navires de pêche en situation illégale.

« L’équipage de La Confiance a atteint tous ses objectifs. Cette semaine a permis de valider l’ensemble des chaînes fonctionnelles du patrouilleur, du poste de sécurité aux postes de manœuvres ou au poste de combat. Le travail des entraîneurs nous a vraiment tirés vers le haut avec une grande maîtrise de notre métier de marin et une bienveillance stimulante » précise le commandant de La Confiance.

Ce stage MECO a été vécu par l’équipage comme positif et riche d’enseignements. Les marins seront partagés avec l’équipage de La Résolue qui débute son apprentissage.

Les patrouilleurs légers guyanais sont des bâtiments adaptés aux particularités environnementales, nautiques et opérationnelles du théâtre guyanais et plus généralement de l’arc antillais. Aussi à l’aise en haute mer que dans les faibles fonds guyanais, ils disposent d’importants moyens de projection de forces et de coercition. Les PLG assurent des missions de souveraineté et de protection des intérêts nationaux dans la zone maritime Antilles-Guyane dont la protection du centre spatial guyanais. Ils assurent également des missions de police des pêches, de lutte contre les trafics illicites, de détection de flux migratoires, mais aussi de surveillance de la navigation, de sauvegarde des personnes et des biens et enfin de lutte contre la pollution maritime.

Vos réactions: 
Moyenne: 4 (1 vote)
Envoyer