Chammal : la frégate Forbin participe à la protection des voies aériennes dans le golfe Arabo-persique

Publié le 17 Février 2017 à 08:23

© État-major des armées

Actuellement déployée dans le golfe Arabo-persique au sein de l’opération Chammal, en appui de la coalition internationale contre Daech, la frégate de défense aérienne Forbin surveille et contrôle le couloir aérien d’accès à la partie orientale du théâtre du Levant, employé par les avions de la coalition qui opèrent en Irak et en Syrie depuis le Sud et l’Est du théâtre.

Intégré au système de défense aérienne de la coalition, le Forbin est chargé d’identifier tous les avions civils ou militaires, traversant une région grande comme le quart sud-ouest de la France, et de les protéger contre les menaces aériennes. Exploitant la diversité et la puissance de ses capacités de détection, les équipes du Forbin travaillent jour et nuit en soutien du centre de détection et de contrôle américain, déployé aux Émirats Arabes Unis sur la base aérienne d’Al Dhafra, surnommée « KingPin ».

Pour améliorer les procédures de travail en commun, les spécialistes de la défense aérienne et du contrôle de chasse du Forbin se sont rendus sur la base aérienne « KingPin » qui assure le suivi aérien de tous les théâtres d’opérations en cours dans la zone, de l’Afghanistan à la Syrie. Les marins y ont rencontré les aviateurs alliés avec qui ils travaillent jour et nuit depuis maintenant plus de 2 mois et ont visité les infrastructures déployées sur le site, depuis les salles de contrôle jusqu’aux batteries anti-missiles Patriot. En retour, les spécialistes de « Kingpin » ont assisté à une présentation des capacités de défense aérienne et de maîtrise de l’espace aéromaritime du Forbin.

Ces échanges fructueux ont permis de partager les savoir-faire et d’échanger sur les procédures mises en œuvre afin pousser encore plus en avant l’interopérabilité entre l’US Air Force et les armées françaises sur le théâtre de l’opération Inherent Resolve.

Lancée depuis le 19 septembre 2014, l’opération Chammal représente la participation française à l’opération Inherent Resolve et mobilise aujourd’hui près de 1 200 militaires. A la demande du gouvernement irakien et en coordination avec les alliés de la France présents dans la région, l’opération Chammal repose sur deux piliers complémentaires : un pilier « formation» au profit d’unités de sécurité nationales irakiennes (Task Force Narvik et Monsabert) et un pilier «  appui » consistant à soutenir l’action des forces locales engagées au sol contre Daech et frapper en profondeur les capacités militaires du groupe terroriste.

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (2 votes)
Envoyer