Chammal : le Forbin participe à l’exercice Unified Trident

Publié le 16 Février 2017 à 08:33

© État-major des armées

Déployée dans le golfe Arabo-persique au titre de l’opération Chammal, en soutien de l’opération Inherent Resolve depuis fin décembre 2016, la frégate de défense aérienne Forbin, a participé à l’exercice Unified Trident, du 31 janvier au 2 février 2017.

Cet exercice multilatéral majeur réunissant l’ensemble des Task Forces de la coalition présentes dans le Golfe a permis de rassembler des bâtiments et aéronefs issus des marines américaine, australienne, britannique, et française. Les scénarios mis en place ont été l’occasion pour toutes ces nations de travailler ensemble dans l’environnement contraint du Golfe arabo-persique tout en balayant les différents types d’opérations maritimes : lutte anti aérienne, anti sous-marine, surface.

Le Forbin, dont les capteurs et les capacités de détection sont particulièrement performants, a participé à l’ensemble des scénarios mis en place et s’est plus particulièrement vu assigner la direction de la défense aérienne du groupe et de son navire amiral, le porte-hélicoptères « HMS Ocean ».

Quelques jours de travail commun ont permis aux participants de démontrer leur interopérabilité – ou leur « plug and fight capability» comme le disent les marins - et de partager leur expérience et leurs savoir-faire dans l’objectif de contribuer à la préservation de  la sécurité maritime dans le golfe Arabo-persique.

Le contrôle de l’espace aérien, la surveillance de l’espace maritime réalisés par le Forbin pendant l’exercice Unified Trident ne l’ont toutefois pas empêcherde poursuivre sa mission opérationnelle au sein de la Task Force 50 en contribuant à l’appréciation de la situation tactique sur le théâtre du Levant.

Lancée depuis le 19 septembre 2014, l'opération Chammal est le volet français de l'opération Inherent Resolve (OIR). A la demande du gouvernement irakien et en coordination avec les alliés de la France présents dans la région, l'opération Chammal vise, à apporter un soutien militaire aux forces locales engagées dans le combat contre Daech sur leur territoire.

L'opération Chammal repose sur deux piliers complémentaires :

- un pilier " appui " destiné à appuyer les troupes engagées au sol contre Daech et à frapper les capacités militaires de Daech ;

- un pilier " formation" au profit des forces de sécurité nationales irakiennes.

Vos réactions: 
No votes yet
Envoyer