Le Courbet en stage de mise en condition opérationnelle

Publié le 14 Février 2017 à 11:35

© Marine nationale

Du 9 au 28 janvier 2017, la frégate type La Fayette (FLF) Courbet a effectué une période de mise en condition opérationnelle (MECO). A échéance régulière, ces stages d’entraînement permettent à l’équipage de se perfectionner dans tous les domaines d’action et de se préparer aux missions à venir. Au terme de ces trois semaines intenses, le chef de la division entraînement de la Force d’action navale (FAN) est venu confirmer la qualification opérationnelle du bâtiment : le Courbet  est ainsi paré pour la mission « Jeanne d’Arc 2017 » au cours de laquelle il accompagnera le bâtiment de projection et de commandement (BPC) Mistral en océan Indien et en Asie.

Cette MECO a débuté par une semaine à quai où se sont déroulés, de jour comme de nuit, de nombreux exercices impliquant toutes les chaines fonctionnelles (sécurité, cyberdéfense, protection-défense, simulateurs de navigation et de central-opérations). Pendant 36 heures, les 140 marins du Courbet ont également participé à une séquence de préparation physique et mentale du combattant. Les épreuves aquatiques et de terrain ont renforcé l’esprit de cohésion et l’aguerrissement de l’équipage.

Le Courbet a poursuivi sa MECO en mer avec un enchainement d’exercices de sécurité, de tirs, de lutte contre menaces asymétriques ou contre aéronefs et missiles. Des conditions météorologiques très défavorables (mer 5 à 7 dans les approches) sont venues éprouver la résilience de l’équipage et ses capacités de reconfiguration.  Pour ces exercices, de multiples moyens extérieurs ont été mobilisés : des cibles remorquées par Falcon, des avions simulant des attaques, le bâtiment de ravitaillement et de commandement Marne pour des ravitaillements à la mer ou encore le VN Rebel en guise de plastron pour l’équipe de visite.

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (1 vote)
Envoyer