Appareillage du B2M Bougainville pour la Polynésie française

Publié le 11 Octobre 2016 à 11:51

© Marine nationale

Jeudi 6 octobre 2016, le nouveau B2M (Bâtiment multimission) Bougainville a quitté définitivement la métropole et la cité du Ponant pour rallier son port-base à Papeete qu’il atteindra mi-décembre.

En Polynésie française, il accomplira des missions de présence, de surveillance et de protection des intérêts français dans une zone économique exclusive de plus de 5 millions de km2. Le deuxième équipage du Bougainville relèvera l’équipage actuel en décembre.

Le D’Entrecasteaux, premier de la série des B2M et maintenant basé à Nouméa, a été admis au service actif le 31 août 2016 par le Chef d’état-major de la Marine (CEMM), l’amiral Christophe Prazuck. Le troisième B2M, le Champlain, a été mis à l’eau le 22 août 2016 et ralliera la Réunion en 2017.

Les missions des B2M

Le programme B2M, composé de quatre unités, a vocation à permettre à la Marine nationale de continuer à assurer ses missions de souveraineté outre-mer (Nouvelle Calédonie, Polynésie Française, La Réunion et Antilles). Bâtiments modernes et polyvalents, les B2M participent aux missions de présence, de surveillance et de protection des intérêts français dans les ZEE, de projection de forces, de soutien logistique et de sauvegarde et d’assistance au profit des populations. Répondant à la fois à un besoin militaire et interministériel, les B2M vont mener des missions, dont nombre d’entre elles sont confiées à la Marine dans le cadre de sa participation à l’action de l’Etat en mer.

Retrouvez en lien le dossier Horizon 2025

Source : Marine nationale
Crédits : Marine nationale

Vos réactions: 
Moyenne: 4 (2 votes)
Envoyer