Fin du déploiement de la FDA Forbin en Méditerranée orientale

Publié le 4 Août 2015 à 09:00

© EMA / Marine nationale

Plus de trois mois après son appareillage de Toulon et avec plus de 17 000 milles nautiques parcourus (31 000 km), la frégate de défense aérienne (FDA) Forbin a retrouvé le 2 août 2015 son port-base à Toulon.

Le bâtiment revenait d’un déploiement en Méditerranée orientale, durant lequel il a rempli une mission de surveillance de l’espace aéromaritime et sous-marin, en coopération avec les forces navales alliées. Cette opération, qui s’inscrivait dans le cadre de la fonction stratégique « connaissance et anticipation » a permis à la France d’acquérir une vision toujours plus complète et significative de la situation dans une zone complexe sensible aux crises et aux divers trafics.

Avec le détachement de la flottille 36F embarqué à bord, le Forbin a pu mettre en œuvre un hélicoptère Panther principalement lors de missions de surveillance maritime et de recueil de renseignement.

Les deux cents marins du Forbin ont fait preuve d’un engagement sans faille pour garantir le succès de leur mission. Parallèlement, l’équipage a maintenu son excellent niveau d’interopérabilité avec les marines des pays riverains et celles des alliés présents dans cette vaste zone d’intérêt stratégique commun. Le Forbin a ainsi pu échanger avec les marines américaine, allemande, italienne, grecque, chypriote, turque, israélienne, égyptienne et libanaise.

Ces déploiements quasi permanents de la Marine nationale en Méditerranée orientale contribuent à garantir l’autonomie de la France en matière d’appréciation de situation tout en affirmant la volonté de notre pays de rester un acteur majeur de la région.

Fin du déploiement de la FDA Forbin en Méditerranée orientale

Sources : État-major des armées
Droits : Ministère de la Défense                

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (2 votes)
Envoyer