Les clés pour découvrir la Marine

Publié le 28 Janvier 2015 à 13:55

© Marine nationale / Lucas Frédéric

ÊTRE MARIN

Les clés pour découvrir la Marine

QUE CE SOIT EN VUE DE PREPARER UN ENGAGEMENT, d’intégrer la réserve ou simplement de vivre une expérience enrichissante et instructive dans un environnement hors du commun, la Marine propose différentes voies pour faire connaître ses métiers. Ouvertes aux jeunes entre 16 et 30 ans[1], de tout niveau d’études, les préparations militaires offrent la possibilité de découvrir la Marine à travers différentes formations et stages.

LA PREPARATION MILITAIRE MARINE La PMM permet de développer et renforcer l’esprit d’équipage et le sens de l’effort, qualités nécessaires pour être marin. Les stages se déroulent en deux temps. Axée sur l’apprentissage du milieu militaire et marin, ainsi que sur la pratique du sport et la participation à des exercices de sécurité et de secours, la première période est échelonnée sur toute l’année scolaire (environ 12 samedis ou dimanches). Elle est suivie d’une période de 5 jours, organisée pendant les vacances scolaires. Il s’agit, lors de ce deuxième temps, de faire découvrir au stagiaire un port militaire, ses différents bâtiments, mais aussi la vie à bord grâce à un embarquement. Durant toute la PMM, le stagiaire peut être amené à participer à des cérémonies militaires en uniforme.

LA PREPARATION MILITAIRE SUPERIEURE :

Les PMS sont des formations maritimes et militaires qui permettent de découvrir l’univers de la Marine nationale, d’appréhender l’organisation générale de la Défense, et celle des principales organisations internationales et interalliées. Il existe trois types de PMS : « Maistrance » pour les Bac à Bac +2, « État-Major » à partir de Bac +3 validé et « Marine marchande » pour les élèves des écoles de formations des officiers de la Marine marchande.

[1] 16 à 21 ans pour les préparations militaires Marine, 17 à 30 ans pour les préparations militaires supérieures.

BAC PRO MARINE : UNE FORMATION PROFESSIONNELLE INEDITE

 Le Cursus Baccalauréat professionnel marine est  la concrétisation d’un partenariat original entre la Marine et le Ministère de l'Education nationale. Il propose aux lycéens d’enrichir leur cursus de formation classique par une dimension maritime dans différents domaines. Trois filières ont été créées : maintenance des équipements industriels (MEI), électrotechnique énergie équipements communicants (ELEEC) et systèmes électroniques numériques (SEN).

Pour postuler, les candidats doivent répondre aux conditions classiques d’entrée en classe de seconde professionnelle, mais aussi satisfaire à certaines conditions spécifiques de la Marine. Il faut être de nationalité française, âgé de 17 ans à moins de 25 ans lors du passage du bac pro, avoir validé une classe de 3ème de l'enseignement général et enfin être physiquement et médicalement apte. Tout au long de leur scolarité, les élèves sont suivis individuellement par un marin du CIRFA le plus proche de chez eux.

Pendant leurs études, en plus de préparer leur futur métier, les élèves découvrent la Marine et la richesse de ses filières grâce à un enseignement « spécifique Marine » de 2 h par semaine. Cet enseignement est complété par des stages pratiques et professionnels dans la Marine en classeS de première et terminale.

À la fin de leur scolarité et en fonction de leurs résultats, les élèves deviennent, dans la majorité des cas, « matelots de la Flotte ». Ils sont alors orientés vers le domaine d'emploi le plus adapté à leurs aptitudes et aspirations  avant d’etre affectés sur des bâtiments de surface, des sous-marins ou  des bases d’aéronautique navale.

LE VOLONTARIAT

Le volontariat constitue une première expérience professionnelle originale et valorisante pour les jeunes âgés de 17 à moins 26 ans, dès le niveau troisième et jusqu’à Bac +5. Pendant une année, les volontaires découvrent la Marine et ses métiers et s’investissent véritablement. À la fin ils peuvent postuler pour un parcours plus long ou valoriser dans le civil l'expérience acquise.

Il existe deux types de volontariat, accessibles après une formation initiale. Comme matelot cinq métiers sont proposés : opération et navigation, sécurité et logistique, équipage, vivres, ou encore marin-pompier de Marseille. Comme volontaire officier aspirant (VOA) pour les étudiants en année de césure ou jeunes diplômés d’un Bac +3 minimum, l’éventail des postes proposés dans les fonctions supports ou en milieu opérationnel est très large : ressources humaines, communication, contrôle de gestion ou chef de quart, adjoint logistique et adjoint de quart sur sous-marin.

Témoignages

LV R., VOA Chef de quart en 2005, actuellement officier système d’information et de communication (SIC) sur la frégate anti-sous-marine Latouche-Tréville
« Cette année de VOA a servi d'année probatoire, aussi bien pour la Marine, que pour moi. Elle m'a permis de valider mon choix de faire carrière dans la Marine. Elle m'a également permis de voir le fonctionnement des différents services d’un bateau, et de choisir une spécialité en connaissance de cause. »

Jordan R. 17 ans, lycéen en 1ère ELEEC
« Les stages me confirment que j’ai fait le bon choix sur mon futur métier. J’ai, hate de terminer mon cursus scolaire pour m’engager ! »


 

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (2 votes)
Envoyer