Opération Chammal : Le CEMA à bord de la frégate Jean Bart

Publié le 5 Novembre 2014 à 11:41

© EMA / Marine nationale

Le 3 novembre 2014, le général Pierre de Villiers, chef d’état-major des armées (CEMA) est allé à la rencontre des militaires français engagés dans l’opération Chammal. À cette occasion, il a embarqué par hélicoptère à bord de la frégate antiaérienne (FAA) Jean Bart

Après une présentation de l’ensemble du dispositif, le général de Villiers est allé à la rencontre des équipages engagés dans la lutte contre les terroristes du groupe Daech. Accompagné du contre-amiral Beaussant, commandant la zone océan Indien (ALINDIEN), qui exerce le contrôle opérationnel du bâtiment, le CEMA a bénéficié d’un point de situation qui lui a permis de voir in situ l’étendue des missions confiées au Jean Bart dans le cadre de l’opération Chammal.

Intégré à la Vème flotte américaine, le bâtiment participe à la défense aérienne du groupe aéronaval articulé autour du groupe aéronaval USS Carl Vinson et au contrôle aérien de l’ensemble des aéronefs mis en œuvre par la coalition à partir du golfe arabo persique.

Le CEMA a rappelé combien ce haut degré d’interopérabilité entre nos deux marines, illustré par la précédente intégration du Jean Bart en avril 2014 à un groupe aéronaval américain, revêt une importance essentielle et déterminante dans cette opération de grande envergure.

Fidèle à son habitude de rencontres et d’échanges spontanés sur le terrain, le CEMA a pu mesurer et apprécier la motivation et l’investissement sans failles des marins engagés dans cette mission. Il a également souligné leur réactivité et leur professionnalisme pour avoir su répondre présents sous faible préavis lors du départ sur alerte du bâtiment.

S’adressant à l’équipage, le général de Villiers a insisté avec force sur les valeurs d’engagement, de combativité, d’enthousiasme et d’esprit de cohésion qui devront continuer d’animer le Jean Bart tout au long de son déploiement.

Il a en outre tenu à souligner les facultés d’adaptation et les résultats aujourd’hui obtenus par l’armée française dans l’opération de soutien au gouvernement irakien. Le CEMA a ainsi confirmé le rôle clef du dispositif de défense français et la place de ce dernier au sein de nos alliés.

La projection de la frégate anti-aérienne Jean Bart s’inscrit dans le cadre du renforcement du dispositif français engagé dans l’opération Chammaldécidé par le Président de la République le 1er octobre. Lancée le 19 septembre 2014, l’opération Chammal vise, à la demande du gouvernement irakien et en coordination avec les alliés de la France présents dans la région, à assurer un soutien aérien aux forces armées irakiennes dans leur lutte contre le groupe terroriste autoproclamé Daech.

Sources : Etat-major des armées
Droits : Ministère de la Défense                

Vos réactions: 
Moyenne: 2.5 (2 votes)
Envoyer