«Never Stop, Never Settle¹»

Publié le 20 Juin 2014 à 13:38

© Marine nationale / Fréféric DUPLOUICH

Par le CV Ebanga, directeur de la publication :

La coopération internationale, les coalitions et les alliances ont toujours été essentielles au succès stratégique de l’action militaire. Soyons cependant conscients de quelques points.

D’abord, la manifestation des ambitions communes résulte très souvent de la vision et surtout de la volonté d’individus. Il est donc impératif que ces objectifs stratégiques leur survivent.

Ensuite, la capacité d’agir ensemble ne se décrète pas au moment où survient la crise. Il est alors trop tard. La confiance, le respect mutuel, la connaissance réciproque, la capacité à communiquer, à échanger, « à faire ensemble », ne s’improvise pas. Cela se construit dans la durée et sans que rien ne soit jamais définitivement acquis.

Enfin, au-delà des hommes et des femmes qui portent les ambitions communes, il faut s’atteler inlassablement à ce que l’on a coutume d’appeler « l’interopérabilité ». Les équipements doivent naturellement être compatibles et pouvoir communiquer, les procédures être partagées, les tactiques être inévitablement communes. Tout cela est aussi une obligation de long terme.

Peu après que l’amiral Jonathan Greenert, le CNO[i],  eut  appelé de ses vœux à « forging a global network of navies[ii]», l’amiral Bernard Rogel célébrait en sa compagnie,  sur les plages de Normandie, l’amitié fidèle qui lie nos deux marines. Les deux amiraux ont réaffirmé leur volonté de poursuivre une coopération globale de haut niveau et singulièrement dans les domaines où nous détenons des savoir-faire quasi-exclusifs, les groupes de porte-avions ou encore les groupes expéditionnaires à dominante amphibie par exemple.

Dans le même temps, le CEMM et le First Sea Lord, son homologue britannique, répondaient à nos questions et livraient leur vision stratégique de la coopération entre la Marine Nationale et la Royal Navy.

Vous l’aurez compris. Il faut une vision, des marins expérimentés pour la porter, de la persévérance, et des moyens pour la concrétiser. C’est une « vis sans fin ».

[1] « Ne jamais s’arrêter, ne jamais s’installer »

[i] CNO Chief of Naval Opérations : CEMM américain

[ii] « Construire un réseau global connecté de marines » Proceedings mai 2014 ; usni.org

Vos réactions: 
Moyenne: 3.7 (6 votes)
Envoyer