TRIDENT JUNCTURE 2018 : le BPC Dixmude au sein l’exercice

Publié le 6 Novembre 2018 à 10:59

©EMA

Le bâtiment de projection et de commandement (BPC) Dixmude est arrivé dans les fjords norvégiens le 26 octobre 2018 et a intégré l’exercice Trident Juncture 2018, plus important exercice de l’OTAN depuis une dizaine d’années.

Le Dixmude est un bâtiment conçu pour l’action de la mer vers la terre. Particulièrement polyvalent, il permet de couvrir un large spectre de missions : opérations amphibies, aéromobiles, transport opérationnel ou encore soutien santé.

Durant cet exercice, le Dixmude opère au sein du groupe amphibie, avec deux bâtiments néerlandais : le LHD (landing helicopter dock, équivalent du BPC dans l’immatriculation américaine) Johan de Witt, et le LHD Karel Doorman. Au cours des différentes phases de l’exercice, les moyens amphibies ont été particulièrement sollicités. Un engin de débarquement amphibie rapide et deux chalands de transport de matériel du Dixmude ont ainsi permis de projeter sur les plages norvégiennes, des véhicules blindés, des troupes du 126ème Régiment d’infanterie, du 6ème Régiment de génie, ainsi que des commandos britanniques. La phase LIVEX (Live exercise) de Trident Juncture se déroule du 25 octobre au 7 novembre.
Les 5 200 m2 du pont d’envol du Dixmude permettent également la mise en œuvre simultanée de plusieurs hélicoptères de transport (NH90) et d'attaque (Tigre) du 1er Régiment d’hélicoptères de combat.

L’exercice Trident Juncture 18, permet d’entretenir l’interopérabilité des différentes nations de l’OTAN et d’entretenir l’aptitude des armées à agir dans les conditions d’environnement particulières du Grand nord.

Trident Juncture est un exercice interarmées et interallié qui réunit les pays membres de l'OTAN et qui a pour objectif de planifier, préparer, déployer et soutenir une Nato Response Force (NRF) dans le cadre d’une opération interalliée majeure sous article 5. Il vise donc à entraîner et à permettre la certification des unités tactiques de la Nato Response Force (NRF), outil majeur de la réactivité de l’Alliance qui demeure un de ses atouts clefs. La France en assumera le commandement en 2022.
Cette année, Trident Juncture se déroule du 12 septembre au 27 novembre 2018. Il prend une dimension tout à fait particulière puisqu'il est le plus grand exercice de l'OTAN depuis dix ans, avec plus de 45 000 hommes, 150 aéronefs, 70 navires et 10 000 véhicules engagés. Les 29 pays membres de l'OTAN ainsi que la Suède et la Finlande participent à l'exercice.

Sources : État-major des armées
Droits : Ministère de la Défense

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (4 votes)
Envoyer