Otan : La Marine dans l’exercice Trident Juncture

Publié le 15 Octobre 2018 à 17:49

©EMA

Du 25 octobre au 7 novembre 2018, aura lieu l’exercice Trident Juncture 2018. Il se tiendra en Atlantique Nord, en Islande et en Norvège qui est la nation hôte. Les 29 pays de l’OTAN, la Finlande et la Suède y prendront part.

Au total, ce sont plus de 45 000 hommes, 10 000 véhicules, 150 aéronefs et 70 bâtiments de combat qui seront déployés, sous la direction de l’amiral James G. Foggo commandant le Joint Forces Command de Naples.

L'exercice a pour thème une intervention militaire dans le cadre de l’article 5 du traité de l’Atlantique Nord, qui pose le principe de la défense collective. Cet exercice permettra de certifier les trois composantes qui assureront l’alerte de la NATO Response Force en 2019.

 

Focus sur les moyens de la Marine nationale qui sont engagés.

- le Bâtiment de projection et de commandement (BPC) Dixmude

- la Frégate multi-missions (FREMM) Bretagne

- la Frégte anti-sous-marine (FASM) Latouche-Tréville

- le Bâtiment de commandement et de ravitaillement (BCR) Somme

- un Atlantique 2

- 1 Caïman Marine et 1 Alouette III embarqués sur la Bretagne et la Somme

 

En savoir plus sur https://www.defense.gouv.fr/operations/points-de-situation/point-de-situation-du-5-au-11-octobre

Vos réactions: 
Moyenne: 4 (3 votes)
Envoyer