Le Bâtiment de Soutien et d’Assistance Hauturier (BSAH) Rhône en Arctique, de l’Atlantique au Pacifique

Publié le 14 Septembre 2018 à 16:17

© Marine nationale

Le jeudi 23 août 2018, le BSAH Rhône a quitté son port-base, Brest, pour un déploiement de longue durée (DLD) afin d’évaluer ses capacités militaires en eau froide et en eau chaude avant son admission au service actif.

Deuxième unité d’une série de quatre bâtiments, le Rhône a vocation à apporter à la Marine nationale des capacités de remorquage et de soutien hauturier.

Le BSAH a effectué une navigation circumpolaire en empruntant notamment le passage du Nord-Est (de la mer de Norvège au détroit de Béring, en passant par les mers de Barents, de Kara, de Laptev, de Sibérie orientale, des Tchouktches). Le 14 septembre 2018, le Rhône a franchi le détroit de Béring entre la pointe de la Russie et l’Alaska. Il reviendra à Brest en transitant par les océans Pacifique et Atlantique.

Ce déploiement de longue durée est unique en son genre car c’est la première fois qu’un bâtiment de la Marine nationale emprunte cette route. Cette opération illustre ainsi la capacité des BSAH à se déployer loin et longtemps dans un milieu aux conditions météorologiques extrêmes et versatiles.

Enfin, au-delà du renforcement de l’expertise des équipages de la Marine nationale à naviguer et à opérer dans la zone arctique, ce type de déploiement permet d’accroître les connaissances météorologiques et océanographiques des zones traversées.

Commandés en 2015 et construits selon des normes civiles et des exigences spécifiques de la Marine nationale, les Bâtiments de Soutien et d’Assistance Hauturier, par leur polyvalence, répondent à des besoins opérationnels militaires (remorquage et soutien des forces) et à des missions maritimes de l’action de l’Etat en mer confiée à la Marine nationale (sauvetage, assistance, protection de l’environnement, police).

Livré en avril dernier, le BSAH Rhône devrait être admis au service actif en décembre 2018.

Sources : État-major des armées
Droits : Ministère des Arméees

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (3 votes)
Envoyer