Français et Danois s’entrainent au sauvetage en mer au large du Groenland

Publié le 14 Septembre 2018 à 10:37

©EMA

Début septembre, l’Atlantique nord fut le théâtre d’exercices de recherche et de sauvetage (Search And Rescue – SAR) conjoints entre les marines française et danoise.

Du 3 au 9 septembre 2018 s’est déroulé l’exercice Landseer à l’ouest du Groenland. Il s’agissait du premier entraînement SAR franco-danois de cette ampleur. Réalisé dans un contexte où les routes maritimes du Grand Nord sont de plus en plus fréquentées, cet exercice visait à renforcer la coopération bilatérale de les deux marines en vue d’optimiser leur capacité à intervenir conjointement dans des opérations de sauvetage.

L’exercice Landseer associant les Etats-Unis, le Canada et l’Islande a lieu une fois par an au large du Groenland pour améliorer leurs capacités SAR. Cette année, la France y a participé en engageant le patrouilleur Fulmar et un Falcon 50 de la Marine nationale. Un officier de liaison américain était embarqué à bord du HDMS Knud Rasmussen, le bâtiment danois binômé avec le Fulmar tandis que le Falcon 50 évoluait aux côtés de son homologue danois, le Challenger. Cet exercice a ainsi permis aux équipages d’améliorer leur interopérabilité et d’échanger sur leurs procédures SAR.

Pendant toute la semaine, les exercices ont été supervisés par le « Joint Arctic Command » danois qui est en charge des missions de recherche et de sauvetage, et de la surveillance des pêches dans la zone allant des îles Féroé au Groenland.

Sources : État-major des armées
Droits : Ministère de la Défense

Vos réactions: 
Moyenne: 3 (1 vote)
Envoyer