Entrainement bilatéral avec la marine japonaise

Publié le 13 Septembre 2018 à 10:42

© Marine nationale

Le 29 août 2018, le bâtiment de commandement et de ravitaillement (BCR) Somme a mené un entrainement au large des côtes bretonnes avec deux bâtiments de la marine japonaise : la frégate Makinami et le navire-école Kashima.

Ces deux bâtiments ont quitté le port de Yokosuka le 21 mai dernier pour cinq mois de campagne école au profit des 200 jeunes officiers diplômés de la « Maritime Officers Candidate School », l’équivalent japonais de l’École navale. Faisant escale dans dix pays, parcourant environ 31 000 nautiques, et traversant les canaux de Suez et Panama, les jeunes officiers japonais réalisent un véritable tour du monde.

Lors de leur rencontre, les navires français et japonais ont conduit des entrainements au ravitaillement à la mer (avec passage du gréement, mais sans transfert de combustible) et réalisé des évolutions tactiques. En parallèle, les Rafale Marine de la Flottille 12F ont effectué des simulations d’assaut à basse altitude.

Unique état européen riverain de l’océan Pacifique, la France partage avec le Japon une culture stratégique tournée vers les enjeux maritimes. Depuis qu’un « partenariat d’exception » a été noué il y a une vingtaine d’années entre les deux pays, toutes les opportunités sont saisies pour s’entrainer et renforcer la coopération militaire, que ce soit dans l’espace indopacifique (exercice amphibie ARC17 avec le groupe école Jeanne d’Arc en 2017) ou dans les approches maritimes métropolitaines (interactions entre avions de patrouille maritime à Lorient en mai dernier).

Alors que l’année 2018 est marquée par le 160ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques franco-japonaises, l’entrainement mené par les marins du BCR Somme démontre une nouvelle fois la volonté des deux marines de renforcer leur interopérabilité.

 

En savoir plus sur les caractéristiques d’un BCR

 

 

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (3 votes)
Envoyer