Le contre-amiral Maleterre prend le commandement d’ALINDIEN et des forces françaises aux Émirats arabes unis

Publié le 11 Septembre 2018 à 10:37

©EMA

Le 30 août 2018, en présence des unités françaises stationnées aux Émirats arabes unis ainsi que des autorités émiriennes et étrangères, le contre-amiral Didier Maleterre a pris le commandement de la zone maritime océan Indien (ALINDIEN) et le commandement des forces françaises stationnées aux Émirats arabes unis (COMFOR EAU) à l’occasion d’une cérémonie organisée sur la base navale française d’Abu Dhabi. Il succède ainsi au contre-amiral Didier Piaton, affecté à la sous-chefferie opérations de l’état-major des armées.

 

Après une carrière à dominante sous-marine, le contre-amiral Maleterre quitte sa fonction d’autorité de coordination des relations internationales au sein de l’état-major de la marine pour devenir le 31e ALINDIEN et le 4e à exercer ce commandement à terre. En tant qu’ALINDIEN, il exerce son autorité sur une zone maritime s’étendant du sud du canal de Suez à l’ouest, et jusqu’aux limites occidentales des eaux du Myanmar, de l’Indonésie et de l’Australie à l’est.

En tant que COMFOR EAU, il met en œuvre les accords de défense avec les pays partenaires et, plus largement, la politique de défense de la France dans la région. Il contribue également à entretenir la connaissance de la zone et veille à favoriser la stabilité régionale. Enfin, il participe à la protection des ressortissants français, en liaison avec les autorités diplomatiques concernées.

Pour mener l’ensemble de ses missions, il dispose de moyens déployés dans sa zone de responsabilité sur lesquels il exerce le contrôle opérationnel, pour conduire des opérations de surveillance et de lutte contre les trafics illicites. Pour ces missions, il peut également faire ponctuellement appel aux moyens stationnés ou déployés dans les zones voisines sous la responsabilité des commandants interarmées à Djibouti et à La Réunion, dont les frégates de surveillance « Floréal » et « Nivôse » basées à Port des Galets, à La Réunion.

En tant que National Contingent Commander de l’opération Chammal, le contre-amiral Maleterre joue le rôle de commandant « concourant » auprès du Senior National Representative (SNR) Chammal, inséré depuis le 1er août 2016 au sein de l’état-major de la coalition au Koweït. Responsable à ce titre du soutien opérationnel de la force Chammal, il bénéficie pour cela de l’appui de son état-major et notamment de l’adjoint soutien interarmées, chef des 6 éléments du soutien nationaux (ESN) du théâtre.

 

Créées le 15 janvier 2018 suite à l’accord entre la France et les Émirats arabes unis, les forces françaises aux Émirats arabes unis, fortes de 650 militaires, ont pour mission de développer la coopération militaire bilatérale et régionale, mais aussi d’accueillir les troupes venues de métropole et les contingents étrangers pour parfaire leur aguerrissement en milieu désertique et en zone urbaine.

Vos réactions: 
Moyenne: 4.7 (3 votes)
Envoyer